Monsanto et son crime contre l’humanité.

‘Durant la guerre du Viêt-Nam, Monsanto s’est enrichi massivement par la fabrication du tristement célèbre défoliant dit Agent Orange.

Plus de 4 millions de personnes en ont été victimes. Ses effets sont encore ressentis aujourd’hui, et ce pour des dizaines d’années encore.’ […]

– Témoignage d’un officier américain de haut rang qui a perdu son enfant à cause du défoliant cancérigène de lagent orange qui a été déversé au Viêt-Nam.
L’ Agent Orange … envoyé par Daily-censorship (Compte censuré)

[Autre vidéo]

‘Monsanto, suivi par quelques autres multinationales de l’industrie chimique, tentent par tous les moyens d’imposer la culture des OGM, sans aucune précaution quant aux risques irréversibles pour l’environnement, la santé et la biodiversité.

Le développement des OGM n’est pour Monsanto qu’un moyen supplémentaire pour supprimer l’autonomie des paysanneries locales, en rendant les paysans otages de leurs produits chimiques.

Alors que les preuves de la nocivité des OGM commencent à apparaître au grand jour, Monsanto continue de réprimer violemment les citoyen-nes qui tentent d’amener un débat indispensable sur l’utilité sociale des OGM. […]

‘90% des organismes génétiquement modifiés (OGM) cultivés aujourd’hui sur la planète, tels que le soja, le colza, le maïs, le coton […], lui appartiennent et à terme c’est la chaîne alimentaire toute entière qu’elle est à même de contrôler.

Les OGM de Monsanto ont envahi le monde entier et pourtant jamais une application agro-industrielle n’a suscité autant de passions et de polémiques.’

~
Mises à jour et autres

Affaire PUSZTAI […] OGM endommagent le système immunitaire

[12/09/2009]

Vidéo documentaire sur l’affaire Pusztai. [Sur DM aussi: ICI]

“Le 10 août 1998, le Dr. Pusztai est interviewé dans une émission de la télévision britannique intitulée ‘World in Action.

Il fait une déclaration qui va fournir aux opposants OGM les arguments qui manquent à leur campagne, pour affirmer que les plantes transgéniques présentent un danger pour la santé publique.

Un danger nouveau, inconnu qui est directement lié à la technologie OGM.

OGM et dépression du système immunitaire

Devant les caméras, le Dr. Pusztai parle de ses expériences de nutrition. Les rats de laboratoire qui mangent des pommes de terre transgéniques montrent une dépression du système immunitaire et un retard de croissance.

Il ajoute qu’au vu de ces résultats, il trouve inadmissible que l’on utilise des OGM dans l’alimentation humaine, qu’il y a danger, et que l’on a pris le consommateur comme cobaye.

Le scandale est immédiat.

Tous les grands médias reprennent ce reportage.

Les producteurs de semence OGM [Monsanto – Syngenta] sont accusés de faire passer leur profit avant toute autre considération, les autorités de contrôle de ne pas faire leur travail. Et les chercheurs qui travaillent dans le domaine des OGM de ne pas oser s’exprimer publiquement sous la pression des firmes multinationale.

Le Dr. Arpad Pusztai est suspendu de ses fonctions au ‘Rowett Institute’.

Il laccuse de faillir à son devoir de réserve.

Il lui interdise de s’exprimer en public sur cette affaire.

Un comité ad hoc s’est constitué, en octobre de la même année.

Il rend son verdict après avoir examiné les cahiers de laboratoire et autres documents à disposition.

Ce verdict conclut:

Qu’aucune des données expérimentales du Dr. Pusztai ne confirme les affirmations faites à la télévision.”

~

Demandes de brevet sur les porcs par MONSANTO !?

[11/09/2009]

Monsanto tentait de breveté le vivant ??

“BREVET POUR LE PORC : LA MÈRE NATURE AU SERVICE DES MULTINATIONALES? UN DOCUMENTAIRE-CHOC AUX GRANDS REPORTAGES DE RDI

Montréal, le 14 février 2007 — Géant mondial du marché des semences qu’elle a largement converti à ses produits modifiés génétiquement, la multinationale Monsanto tente maintenant d’obtenir des autorités américaines un brevet sur des séquences d’ADN de porcs désirables pour l’élevage qu’elle a décodées. Si cette demande est agréée, des animaux qui sont largement présents dans la nature seront assimilés à la propriété intellectuelle de Monsanto. Les éleveurs du monde entier pourraient donc, dans un avenir pas trop lointain, être obligés de verser des redevances à l’entreprise pour des animaux conçus tout à fait naturellement.”

Partie 1: ICI, Partie2: ICI, Partie3: ICI, Partie4: ICI  (doc en entier)

~
Le Monde selon Monsanto

~

Tag

.

Vous pourriez aussi aimer...

2 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *