La rumeur n’en était sans doute pas une.

Selon le rapport du professeur Renaud Piarroux, épidémiologiste mandaté par la France, les Casques bleus népalais seraient bien à l’origine de l’épidémie de choléra en Haïti.

Celle-ci a déjà fait 2 120 morts et contaminé près de 92 000 personnes.  

Dans son rapport, confidentiel mais révélé mercredi 8 décembre par France 2, le professeur écrit :  

«La mission d’investigation révèle le caractère sévère et inhabituel de cette épidémie dont l’origine importée ne fait aucun doute.

Elle a démarré aux abords du camp de la Minustah [Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti, ndlr].»

Selon le quotidien Libération de ce jeudi, une source médicale confirme que le foyer infectieux est parti du camp népalais.

(Voir le sujet de BFM-TV diffusé mercredi)

En octobre, une étude réalisée par les Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC) d’Atlanta avait déjà conclu que la bactérie du choléra en Haïti était de souche sud-asiatique.  

(Pour lire la suite sur www.rue89.com/ ICI. Ou Par David Perrotin | Rue89 | 09/12/2010 ‘Haïti : le choléra viendrait bien de l’ONU et des soldats népalais’)


Autres infos

L’ONU impliquée dans plusieurs enquêtes sur l’origine du choléra en Haïti. Sur lepost.fr/

Depuis la première chute d’Aristide et pour assurer la sécurité en Haïti, 14000 soldats ont été détachés par les Nations Unies.

Des enquêtes ont démontré que des casques bleus népalais de la force MINUSTA des Nations Unis présents dans la région de mirabalais en Haïti seraient porteurs de la bactérie.

Ils évacuaient leurs eaux usées et leurs fosses septiques dans le fleuve Artibonite.

Cette source d’eau potable dans la quelle ils vidaient leurs excréments est vitale pour la population du Plateau Central et du département de l’Arbonite … 

Haïti – Épidémie : Vaccination contre le choléra vrai ou faux espoirs?

Un groupe d’experts, convoqué par l’OPS/OMS à une réunion à Washington D.C., a conseillé l’usage des vaccins actuels pour un projet pilote en Haïti qui serait étendu au fur et à mesure de la disponibilité des vaccins. 

Attaque biologique contre Haïti ? par LIESI sur chaos-mondial-organise-resistance-infos.com/

… Le foyer du choléra ne s’est pas du tout déclaré là où les experts le prévoyaient.

Le virus s’est abattu sur la population du nord de l’île, dans les régions qui n’ont pratiquement pas été touchées par le tremblement de terre de janvier.

Est-ce que cela signifierait que le choléra a été emporté de l’extérieur ?

Le président haïtien René Préval en est convaincu.

[Bactéries ou virus? Le virus suit la tendance vaccinale pas les bactéries.

LES EMPOISONNEURS DU SANG Par Lionel Dole (1965).

Au moyen d’améliorations sanitaires, la Grande-Bretagne s’est débarrassée de tout son choléra et la plupart de sa typhoïde sans aucun vaccin.

Et, les fonctionnaires qui maintenant recommander leur utilisation doit être soupçonné d’avoir des esprits sales, stupides et négligés et traités avec en conséquence.’]

Épidémie de choléra: eau de consommation toxique tuant des Haïtiens (en anglais) par F. William Engdahl sur globalresearch.ca

Faute d’eau potable, l’épidémie de choléra tue des Haïtiens pour la première fois sur l’île en plus d’un siècle.

Derrière les images de misères de la télévision allemande il y a une histoire de corruption et de malversations internationales qui remonte directement à l’ancien président américain Bill Clinton et de grandes familles de la soi-disant oligarchie haïtienne.

Selon des organisations d’aide communautaire haïtiennes qui auraient pu fournir de l’eau propre en permanence, ceci n’ont jamais été utilisées pour le faire.

Au lieu de cela, l’argent est détourné par des ONG qui se font appeler «l’aide à la pauvreté» dans le but de gagner d’importantes sommes financières au détriment de l’aide réelle internationale pour les victimes du tremblement de terre dévastateur de Janvier.

L’épidémie de choléra en Haït : un réquisitoire contre l’impérialisme par Bill Van Auken sur mondialisation.ca

Le sort du peuple haïtien n’est pas unique.

Des milliards d’humains partout sur le globe connaissent de semblables conditions de pauvreté abjecte et sont la proie de vieilles maladies que l’on peut contrôler absolument au moyen de la technologie moderne.

Bush, Clinton et les crimes de l’impérialisme américain en Haïti par Patrick Martin sur mondialisation.ca

Bush et Clinton incarnent le rôle pernicieux et réactionnaire joué par l’impérialisme américain en Haïti au cours du siècle passé.

Il n’est pas exagéré de dire que la politique de leurs administrations ont causé autant de morts et de ravages dans ce pays que le tremblement de terre lui-même. 

Haïti. : Les plans du FMI ont été meurtriers par Jean Ziegler sur mondialisation.ca

(D’autre liens possibles de lecture sur mondialisation.ca)

Les pays occidentaux comptent-ils honorer les promesses d’aide humanitaire faites à Haïti et annoncées en fanfare? sur futurquantique.org/

Dans l’article qui suit, l’auteur Ashley Smith, enfonce à nouveau le clou et dénonce le cynisme des puissants de ce monde. Haïti est une chasse gardée des États-Unis, qui punissent les Haïtiens de vouloir s’émanciper en les maintenant dans la misère et en réprimant violemment toute rébellion.

Tout cela avec l’aide active de la communauté internationale, dont la Mission de Stabilisation de l’ONU à Haïti (MINUSTAH).  

– La trahison des promesses faites à Haïti par Ashley Smith (…)


Mises à jour

«Cela est devenu une partie de la vie» : comment Haïti a enrayé le choléra
[mars 2020, ‘It Became Part of Life’: How Haiti Curbed Cholera sur pulitzercenter.org]

‘Lorsque Tulmé est arrivée ici en octobre 2010, les habitants de la rive est lui ont indiqué un tuyau d’évacuation en face qui déversait les déchets des toilettes des soldats de la paix de l’ONU directement dans la rivière. […]

Ce n’est que six ans plus tard que le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a finalement reconnu la responsabilité de l’ONU et présenté ses excuses. […]

Mais cela provoquait le choléra, une bactérie qui se propage lorsque des matières fécales infectées entrent en contact avec de l’eau ou de la nourriture. […]

Seulement 10 mois après le tremblement de terre dévastateur d’Haïti en 2010 – plus d’un million de personnes vivaient encore dans des camps de personnes déplacées, dont beaucoup n’avaient pas d’installations sanitaires adéquates. [..]

Et puis, quatre semaines plus tard, la tropicale tempête Tomas a frappé Haïti, inondant Haïti.

Les bactéries se sont propagées avec l’eau et, en quelques semaines, le choléra a été signalé dans les 10 régions d’Haïti. [..]

LES EMPOISONNEURS DU SANG Par Lionel Dole (1965)

‘Il est bien connu que la typhoïde et le choléra sont tous deux dus à des aliments ou de l’eau contaminés par les eaux usées.

Au moyen d’améliorations sanitaires, la Grande-Bretagne s’est débarrassée de tout son choléra et la plupart de sa typhoïde sans aucun vaccin.

Et, les fonctionnaires qui maintenant recommander leur utilisation doit être soupçonné d’avoir des esprits sales, stupides et négligés et traités avec en conséquence.’

Choléra citations

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.