Toxic Drugs Weapons

Vaccine H1N1 : 700% increased miscarriages…

Des documents récents présentés au Comité de Conseil des Vaccins pour Enfants des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies des USA (acronym in English : CDC) ont révélé une information à faire dresser les cheveux sur la tête à propos des effets des vaccins contre le H1N1 et la grippe aviaire sur les femmes enceintes.
  
Selon ce rapport, the taux de fausses couches chez les femmes enceintes durant la pandémie de H1N1 et de grippe aviaire en 2009 a augmenté de plus de 700% en comparaison avec les années antérieures, pointant directement le vaccin comme responsablemais le CDC nie la vérité et continue à affirmer que personne n’a subi de préjudice.
Selon le CDC, about 50% des femmes enceintes ont été vaccinées contre le H1N1 en 2009/2010. Celles-ci, auxquelles leurs médecins avaient prescrit la vaccination contre la grippe saisonnière, étaient trois fois plus susceptibles d’attraper la maladie. Et les chiffres montrent clairement qu’avec l’augmentation des vaccinations à cause de la peur du H1N1 est survenue une forte augmentation des fausses-couches, avec de multiples effets secondaires indésirables mentionnés.

Mais il semble que la CDC ne se soucie pas des faits, au moment où de nombreuses informations indiquent que l’agence a manqué de rapporter si peu que ce soit cette information vitale aux fournisseurs de vaccins. De fait, quand pour la troisième fois on lui a présenté les documents, Le Dr Marie McCormick, chef du Groupe de Travail pour l’Evaluation et les Risques des Vaccins du Département de la Santé des Services Humains des Etats-Unis, a en effet eu l’audace de dire qu’il n’y avait pas d’effets secondaires indésirables dus au vaccin lors de son administration à des femmes enceintes.
L’estimation fallacieuse et sans fondement donnée par le groupe d’évaluation du CDC a donné le feu vert au Comité de Conseil en Pratiques d’Immunisation (ACIP) pour continuer à recommander la vaccination à tout le monde en 2010/2011, y compris aux femmes enceintes”, a expliqué Eileen Dannemann, directrice de la Coalition Nationale des Femmes Organisées, qui a présenté l’information.
Le vaccin contre la grippe pour 2010/2011 contient les mêmes éléments que ceux qui sont impliqués dans la mort de ces fœtus, le composant viral du H1N1 et la neurotoxine du mercure (Thimerosal). Il contient en outre deux autres souches viralesune injection triple pour tout le monde.

(…) Pendant ce temps-là, continuant de mentir à la population, le CDC exhorte tout le monde, y compris les femmes enceintes, à se faire vacciner

Article en anglais:
Possibly over Three Thousand Miscarriages: CDC Still Lying about H1N1 Vaccine Safety
http://www.naturalnews.com/030190_v
Despite up to 3,500+ Miscarriages, CDC Still Lying about H1N1 Vaccine Pregnancy Safety
http://www.tbyil.com/H1N1_Vaccine_P
En 2009:
Article from 30 Juillet 2009:
H1N1: les femmes enceintes, à vacciner en priorité
http://www.lefigaro.fr/sante/2009/0
Article de « Laissez les vivre » en Novembre 2009: Vaccine H1N1: danger pour les femmes enceintes et leur bébé
http://www.chretiente.info/20091120
Copie de www.legrandsoir.info/ HERE

Lire d’autres articles (in English) apparentés:

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.