False Flag Op. Psycho Manipulation

Washington spies on and bullies thousands of Americans…

According to this article, the network is made up of 4058 local and state organizations. At least 935 d’entre elles ont été créées depuis le 11 September, emphasizes the daily.

Le gouvernement américain met à contribution la police, the Department of Homeland Security and the army since 11 septembre pour épier les moindres faits et gestes d’Américains, dont nombre d’entre eux ne sont accusés d’aucun méfait, révèle le Washington Post lundi.

Ce très vaste réseau d’informateurs a été mis en place après les attentats du 11 September 2001 et continue de s’étendre à l’heure actuelle, observe le quotidien.

Les informateurs -parmi lesquels des agents du FBI, des polices locales et des inspecteurs de l’armée- ont pour tâche de rassembler, stocker et analyser des informations concernant plusieurs milliers d’Américains et de personnes résidant aux États-Unis, sans qu’il leur soit nécessairement reproché quoi que ce soit, continue le Post dans cette enquête intitulée «Surveiller l’Amérique».

US government calls on the police, le département de la Sécurité intérieure et l’armée depuis le 11 septembre pour épier les moindres faits et gestes d’Américains, dont nombre d’entre eux ne sont accusés d’aucun méfait, révèle le Washington Post lundi.

Ce très vaste réseau d’informateurs a été mis en place après les attentats du 11 September 2001 et continue de s’étendre à l’heure actuelle, observe le quotidien.

Les informateurs -parmi lesquels des agents du FBI, des polices locales et des inspecteurs de l’armée- ont pour tâche de rassembler, stocker et analyser des informations concernant plusieurs milliers d’Américains et de personnes résidant aux États-Unis, sans qu’il leur soit nécessairement reproché quoi que ce soit, continue le Post dans cette enquête intitulée «Surveiller l’Amérique».

Le gouvernement fédéral entend s’appuyer sur les forces de police locale et de chacun des États pour renforcer le travail de la police fédérale.

According to this article, the network is made up of 4058 organisations locales et d’État. At least 935 of them have been created since 11 September, emphasizes the daily.

Les journalistes indiquent également que certaines techniques de collecte d’information et outils technologiques utilisés en Irak et en Afghanistan viennent suppléer le travail de ces organisations.

Ce travail permet au FBI de construire une très vaste base de données dans laquelle sont stockées des informations concernant plusieurs milliers de personnes.

Cette base de données est accessible à un nombre croissant d’enquêteurs de l’armée et des forces de police locales, indique encore le Washington Post.

Source http://fr.sott.net/articles/show/ HERE

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.