Drogues Toxiques Armes, Industrie / Santé / Armement

Les Morgellons : une arme diabolique à l’oeuvre ?

Que sont les morgellons ? Les morgellons sont des nano-bugs ou insectes nanotechnologiques fabriqués en laboratoire par on ne sait trop qui. On pourrait penser qu’ils sont les cousins des « gremlins » hollywodiens ou bien le dernier titre délirant d’un jeu vidéo de dernière génération ! Il n’en est rien et les faits recueillis depuis le 18.05.2006 dans l’Oregon (USA) relatent des symptômes dignes d’un cauchemar vécu par le Dr DROTTAR qui s’est brusquement réveillé avec le sentiment qu’un liquide « coulait sous sa peau »…. http://www.rense.com/general74/morg6-1.htm

D’après un article publié dans le Journal Américain de Dermatologie Clinique (American Journal of Clinical Dermatology), les symptômes des Morgellons comprennent des lésions cutanées allant de l’imperceptible à la défiguration, des sensations de rampement et de grouillement – sur et sous la peau – et l’apparence de fibres et/ ou de granules sortant de la peau.

De plus, « en accord avec les statistiques de la (MRF), la majorité (95%) des patients affectés mentionnent aussi des symptômes de fatigue invalidante et de « brouillard dans la tête » et/ ou des problèmes pour fixer leur attention. 

Les Patients rapportent aussi une grande incidence (50%) de fibromyalgie, jointe à des douleurs et des troubles du sommeil Les autres symptômes incluent une perte de cheveux, une baisse de la vision, des désordres neurologiques et une désintégration des dents en l’absence de caries ou de gingivite.

En fait, les symptômes des patients présentant des Morgellons sont multiples et variés, et peuvent simuler plusieurs autres affections médicales.  
http://www.zonegrippeaviaire.com/showthread.php?t=1530

Fréquemment ces symptômes peuvent appartenir à n’importe laquelle des affections suivantes :

  1. Gale : une parasitose due au sarcopte, Sarcoptes scabei.
  2. Dracunculose, Pédiculose : infections d’insectes ou de vers parasites.
  3. Dermatite atopique ou Eczéma – une infection cutanée commune de causes variées incluant le stress.
  4.  Neurodermatose : Eczéma or autre infection cutanée condition exacerbée par le grattage.
  5. Teigne: une infection mycosique de la peau ou des cheveux.
  6.  Folliculite: une infection des follicules capillaires.
  7. Cellulite: une infection cutanée grave.
  8.  Séborrhée: une infection due à une hyper- activité des glandes sébacées
  9. Impétigo: une éruption bactérienne
  10.  Pathomimie: destruction obsessionnelle de sa propre peau
  11. Effets secondaires des Drogues, du à l’usage, abus, ou manque.

Au niveau subjectif, les patients ont l’impression d’être envahis « par des insectes, des petites bêtes courant sous la peau », une hallucination tactile d’insectes, serpents, ou autre verminoses rampant sur la peau, de telle sorte que certains se demandent s’il ne s’agit pas tout simplement d’un problème mental essentiellement, pouvant aller jusqu’au délire de parasitose (depuis longtemps connu en médecine).
Des faits recueillis depuis le 2006 dans l’Oregon (USA), relatent des symptômes dignes d’un cauchemar vécu par le Dr DROTTAR qui s’est brusquement réveillé avec le sentiment qu’un liquide « coulait sous sa peau »….
Sur la pression des patients, y compris celle des médecins et des infirmières qui prétendent se trouver en face d’une foule de symptômes difficiles à soigner, a eu pour aboutissement, en juin 2006, la rédaction d’un rapport des Centres Fédéraux qui avaient commencé à organiser un Comité afin d’étudier la maladie de Morgellons et déterminer si elle existe réellement.
En juin 2006, le CDC d’Atlanta, Usa, (Center for Disease Control and Prevention) a entrepris une investigation clinique et scientifique très complète sur les Morgellons.
La M.R.F très officielle fondation de recherche des morgellons : http://www.morgellons.org/ tente de répondre scientifiquement aux demandes croissantes et affolées de malades ignorants les causes réelles de leurs affections, qui regroupent, nous l’avons dit, des symptômes dermatologiques, neurologiques et circulatoires !
Que sont les morgellons ? Un clic sur l’adresse ci-dessous, et de clic en clic sur la série de photos qui vous est proposée, vous allez mieux comprendre :  http://www.rense.com/general74/morg6-1.htm
Voici sa définition selon la très officielle Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Morgellons
D’où proviennent-ils ? Bonne question !
Ensemencement aérien d’implants biologiques dans l’alimentation, l’eau et l’air… Personne ne sait vraiment si la nouvelle version de la maladie des Morgellons, est provoquée par les OGM ou les CHEMTRAILS (qui sont des pulvérisations en aérosol d’agents pathogènes pour changer l’atmosphère) mais ce qui est sûr, c’est que les deux sont montrées du doigt !
Les activistes contre les chemtrails recueillent des preuves selon lesquelles la pulvérisation de chemtrails contient non seulement des bactéries, mais aussi des métaux conducteurs, des cellules sanguines, des poudres de carbone, des sédatifs, des nanoparticules, des substances cristallines, des particules d’aluminium, des poudres de baryum ainsi qu’un type de fibre en polyéthylène-silicone.
(Note : Le HAARP patent calls for spraying barium in the atmosphere to enhance the effects of HAARP . HAARP brevets appelle à la pulvérisation de baryum dans l’atmosphère afin de renforcer les effets de HAARP. < h3>. Le brevet HAARP comporte une proposition visant à libérer les grands nuages de baryum en vue d’accroître la précipitation d’électrons).
Récemment, le Dr Hildegarde Staninger, une toxicologue industrielle, et le Dr Mike Castle, expert en polyéthylène et militant contre les chemtrails, ont joint leurs efforts afin de déterminer si les nano-fibres qui grandissent depuis la peau des personnes qui sont atteintes de la maladie fibreuse de Morgellons et les nano-fibres des chemtrails possèdent une connexion.
Les personnes ayant la maladie de Morgellons possèdent plusieurs couleurs différentes de nano-fibres qui grandissent à partir de plaies sur leur corps et qui ne guérissent pas.
Les retombées de Chemtrails possèdent des fibres similaires de nombreuses couleurs différentes et qui ressemblent beaucoup aux fibres de la maladie de Morgellons.
Ces fibres sont sur vous et dans votre maison. Vous pouvez les trouver à l’aide d’une lumière noire fluorescente. La lumière ultraviolette les fait luire. Utilisez aussi une loupe. Ces fibres sont capables de pénétrer sous la peau, ou sur la langue ! Et de se connecter à notre système nerveux ! Elles auraient des capacités bien supérieures à la puce RFID !  
A vous de vous faire votre propre idée en cliquant respectivement sur les liens  ci-après !

 
La mise en lumière de cette bombe à retardement coïnciderait avec l’arrivée des OGM dans nos assiettes, voire des nanotechnologies dans les cosmétiques, les fibres textiles intelligentes (du style tee-shirt et chaussettes anti-transpirants, etc.) L’homme du 21ème siècle n’en finit plus avec son utopie cauchemardesque.
 D’après Barbara L. Minton journaliste, cette maladie semblerait liée à des denrées alimentaires génétiquement modifiées. (Voir son article initialement publié sur NaturalNews.com – le 13 avril 2008).
 Quoi qu’il en soit, des traitements existent, Dieu merci. Les voici ci-dessous.

Voici les DEUX traitements proposés aux malades, en Allemagne et aux USA. Vous trouverez les documents Originaux  sur le site : http://www.morgellons-research.org/morgellons/ . Cliquez sur l’onglet – « Médical Info » – puis cliquez sur – « treatments » ; en plus de photos, vous trouverez les divers traitements proposés.
 Some treatment Information : Below are the latest Lyme (and related pathogens) treatments used in Germany and the USA : The antibiotic Clarythromycin (Clerimed) is working for lyme and mycoplasma too.
Germany 
USA
Starting 3-4 weeks Cefuroxim 
2 X daily 500mg. 
Starting for 10 days with 
Doxycyclin 2 x daily 200 mg.
1-3 days break 
8 days break
Then 3-4 weeks Clarythromycin 
(Clerimed) 2 X daily 500 mg. 
Then for 10 days 
Cefpodoxim 2 x daily
Or Roxythromycin, Azithromycin, 
Minocyclin or Zyvox 
(check the dosage first) 
8 days break
1-3 days break
Then for 10 days Amoxicillin 
2 x daily 1000 mg.
Then 2 weeks with Metronidazol 
(Flagyl) 2 X daily 400 mg.,
8 days break
Or Anti-Malaria drugs 
as Quensil or Plaquenil
Then for 10 days Erythromycin 
3 x daily 500 mg.



Common Lab-tests:

Common used medications:
T-Cellspot + CD-57 test (better)
Clarythromycin® or Minocyclin® = Antibiotic
LTT- Melisa-Test (effective)
Azithromycin® or Roxithromycin® = macrolide Antibiotic
Igenex & Bowen test (actual)
Metronidazol or Flagyl® = Antibiotic/Antiprotozoan
Elisa-Test (standard)
Amoxicillin® or Ampicillin® = Antibiotic (penicillin based)
Electrolyte balance
Bactrim®, Avelox®, Septra DS® = Antibiotics
Urological tests (Chlamydia etc.)
Natamycin®, Opthalmic® or Polyspectran®  = Antibiotic-Antifungal Eye drops
As well all common viral-,
Isopto-Max®, Bacitracine® or Amphotericin B® = Antibiotic-Antifungal Eye drops
bacteriological- und mycotical Tests
Neomycin® or Miconazole® or Clotrimazol® = Antibiotic-Antifungal Eye drops
Full blood profile (CBC)
Voriconazole®, Caspofungin®, Posiconazole® or Itraconazole® = Anti-fungals
C-Reactive protein
Amphotericin B® or Lamisil® = Anti-fungals
HPA Profile + ACE-levels
Praziquantel® or Albendazole® = Worm treatment
Eye tests
Ivermectin® = Worms/Filaria, Trypanosoma, Scabies, Loa-loa
Hormonal tests (DHEA, Sexual, Cortisol)
Topical Econazole-Nitrate® =  Worm treatment

Source: le-cri.info/ ICI

Définition de Morgellons selon Wikipedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Morgellons

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.