“Le coronavirus est une histoire de couverture pour masquer les énormes dangers de pollution à Wuhan et pour réprimer les protestations contre cette pollution, en utilisant des blocus et des quarantaines de masse.”

Deux scénarios simples à examiner.

Ils sont simples et non complexes contrairement à ce que le Cartel médical voudrait nous faire croire.

Scénario 1:

Comprenez que le cartel médical pousse le coronavirus comme source de revenus “sur le dos” d’un problème social en Chine.

Le moyen utilisé est un symptôme typique de la “grippe”: fièvre, fatigue, toux, faiblesse.

Ces symptômes de la “grippe” se manifestent chaque année à cette époque dans le monde, produisant un nombre élevé de personnes malades et entraînant des milliers de décès.

Les chiffres de l’épidémie de coronavirus de Wuhan ne s’additionnent tout simplement pas

Cette pièce a été jouée à plusieurs reprises pour renforcer les résultats financiers et pharmaceutiques.

Très peu de membres des médias alternatifs ou des médias dominants de masse obtiennent ces informations.

La plupart ne se posent pas les bonnes questions ou ne prennent pas le temps.

Ils assistent un Journaliste (lié à la matrice placée à l’intérieur d’une presse), prennent le polycopié, retournent au bureau et écrivent un article … tout le temps ils crachent la propagande du cartel médical. (…)

Scénario 2:

La Chine veut que les militants restent en dehors de sa guerre contre la pollution.

Cf: Que cachent les Chinois à Wuhan? Par Jon Rappoport

La pression publique a été le moteur de la politique de pollution en Chine …

En 2016, des manifestants sont descendus dans les rues de Chengdu portant des masques faciaux …

Le gouvernement chinois est très sensible à la menace des manifestations …

Les manifestations contre la pollution dans une ville chinoise peuvent inspirer des manifestations dans d’autres villes …

Le coronavirus est une histoire de couverture

Le coronavirus est une histoire de couverture pour obscurcir les énormes dangers de pollution à Wuhan et mettre fin aux protestations contre elle, en utilisant des blocus et des mises en quarantaine de masse.

La 5G entre en scène

L’article suivant est présenté au peuple chinois et au monde entier pour apporter une aide contre le coronavirus.

Bien sûr, nous ne trouvons aucune mention que la 5G est armée contre une population malade et faible qui essaie de faire appel au gouvernement pour son action presque inexistante contre la pollution à Wuhan.

Aujourd’hui, Huawei a annoncé son soutien à Hubei Mobile et Hubei Unicom pour lancer des stations de base 5G dans le Wuhan Vulcan Mountain Hospital.

Comme vous l’avez probablement déjà entendu, le Wuhan Vulcan Mountain Hospital est le bâtiment que la Chine essaie de construire le plus rapidement possible pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Le bâtiment suit le modèle de l’hôpital Xiaotangshan de Pékin; un hôpital de la capitale chinoise construit en seulement 7 jours.

Les représentants de Huawei pour la région du Hubei ont mis en place de toute urgence une équipe de projet de protection contre les épidémies de coronavirus (..); fournissant une main-d’œuvre d’environ 150 personnes.

De la base de réception du Centre d’urgence de prévention et de contrôle des épidémies de la ville de Wuhan à la mise en service des stations de base 5G, l’ensemble de la construction, la planification, l’enquête, la conception et la mise en place du réseau pour la pose de fibres à la fabrication des stations de base et leur mise en service a été achevée en seulement 3 jours.

[HUAWEI AIDE À COMBATTRE LE CORONAVIRUS EN INSTALLANT DES STATIONS DE BASE 5G]

Huawei n’est pas la première entreprise technologique chinoise qui aide à lutter contre le coronavirus.

“Pas plus tard qu’hier, nous avons effectivement vu Lenovo  faire quelque chose de similaire en envoyant tout le support technique nécessaire dans la région.”

[- LENOVO ENVOIE TOUT L’ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE NÉCESSAIRE POUR AIDER CONTRE LE CORONAVIRUS À WUHAN]

Article:  Wuhan China, One Big 5G FEMA style Camp & Not because of Coronavirus, 

[L’article renvoie à des sources dignes d’intérêts mais je ne cautionne pas toutes les informations émises par ce site.]


En Chine, les autorités utilisent la reconnaissance faciale à grande échelle et la combinent à un système de notation.
C’est le système du “crédit social”.
Des points sont accordés aux citoyens “modèles”, qui bénéficient d’avantages dans les services publics, tandis que les mauvais élèves, auteurs d’incivilités ou de critiques à l’encontre du régime, se voient privés de certains droits et inscrits sur une liste noire.

Reportage de France 2, Arnauld Miguet et Gaël Caron.
Avec le “crédit social”, la Chine classe les “bons” et les “mauvais” citoyens
Commentaires pertinents sous cette vidéo –
@SainyaHokage (il y a 1 an)
^^
‘En Chine vous ne regardez pas la télé. C’est la télé qui vous regarde.’

  1. 5G
  2. 5G

Autres informations [mises à jour]

Vidéo qui suit- Humour noir

Sous-titrages ajoutés pour expliquer un sujet, mais en réalité ils ne correspondent pas au paroles.

[Cet article n’est qu’à titre indicatif. Mais cherchez et vérifiez par vous même.]

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.