Reprise de notes de l’article “Le père du virus coronavirus est les CDC”, planté en Chine par la CIA ?

Voir le PDF du Brevet de 2007′ sur prepareforchange.net.

Et, informations complémentaires.

US7220852B1 – CORONAVIRUS ALIAS SRAS et CDC?

Le Brevet.

Pdf ICI

Le BREVET est de ‘Health and Human Services, Centers for Disease Control and Prevention’.

C’est-à-dire des CDC.

“Vous demandez-vous comment ce virus est passé de la Chine aux États-Unis en un rien de temps?

En recherchant les archives en ligne, nous avons trouvé une dure vérité.

Le père de ce virus est les CDC (Centers for Disease Control and Prevention)

Le virus n’est pas originaire de Chine mais il est de la C.I.A.

Un cadeau à la Chine pour l’amener à cracher les fonds nécessaires dont l’entreprise USA a besoin pour éviter la faillite le 31 janvier 2020.’

[L’auteur a ajouté quelques autres commentaires]

Pourquoi l’auteur sur prepareforchange précise que derrière ce brevet il y a la marque de la CIA?

Sûrement car les CDC et la CIA sont étroitement liés historiquement.

Les CDC sont créés en 1946 (peu après la fin de la guerre).

Ses laboratoires se sont remplis de scientifiques coïncidant avec le programme de l’Opération Paperclip du gouvernement américain.

Cette Opération a permis pour l’armée américaine d’embaucher seize cents anciens scientifiques et médecins nazis et sous la direction de l’Office of Strategic Services [l’OSS]

Plus tard, L’OSS est renommé CIA.

[- Les CDC ont commencé par l’opération trombone [opération Paperclip] du projet CIA ROCKEFELLER]

Bien sûr, ce genre d’information n’échappera pas à quelques gros médias, comme facebook et d’autres, pour les étiqueter comme de fausses nouvelles.

Par exemple [parmi tant d’autres], le 28 août 2020, on peut lire sur mcgill, ce qui suit.

‘En fait, les Centers for Disease Control and Prevention, des États-Unis, sont intervenus à l’époque et ont déposé leur propre brevet sur le virus isolé du SRAS, ses gènes, ses protéines et les méthodes pour le détecter et l’infection qu’il causait (US7220852B1 et US7776521B1).

La raison?

Ils voulaient empêcher les autres de «monopoliser le domaine» et permettre aux chercheurs de développer des diagnostics et des thérapies pour aider à faire face à l’épidémie de SRAS.

Aider à faire face à l’épidémie de SRAS‘?

Je veux bien croire à cette excuse mais le brevet date de 2007.

Et, les CDC ont indiqué qu’ils ont identifié le génome du SRAS (SARS) en 2003.

SARSr-CoV ou SARS-CoV est un coronavirus lié au syndrome respiratoire aigu sévère et en 2019, une ‘espèce de Coronavirus liée au syndrome respiratoire aigu sévère’ (coronavirus 19 – COVID-19) apparaît.

Il est qualifié de 2019-nCoV et il est aussi nommer SARS-CoV-2

Comment en 2007, les CDC savaient qu’une épidémie de SRAS allait éclater en 2019? (et plus sévère)

Par ailleurs, à plusieurs reprises, les CDC ont mis en oeuvre des programmes épouvantables.

Leurs actes ont tué ou mis beaucoup d’humains en danger.

Les articles ne manquent pas sur la question.

Par exemple, cette article de 2016:

Après tous les déboires des CDC, comment leur faire confiance sur les questions concernant notre santé?

Est-ce un hasard si des représentants des CDC ont fait partie de l’événement 201?

Cet événement, qui a eu lieu à New York le 18 octobre 2019, ‘est un exercice de pandémie de haut niveau’.

Il a été organisé par ‘Johns Hopkins Center for Health Security’, en partenariat avec le ‘Forum Économique Mondial’ [WEF] et la ‘Fondation Bill et Melinda Gates’.

Cet exercice de simulation de pandémie de coronavirus a eu lieu environ 6 semaines avant que la première maladie du coronavirus ne soit réellement signalée à Wuhan en Chine!

Dailycensorship – Neilly Free M.


Sur verite-covid19.fr il est précisé que l’Institut pasteur détiendrait aussi des brevets concernant ce virus artificiel et qu’il serait impliquait dans la fabrication de cette plandémie.

L’Institut Pasteur dément et dit ne pas avoir inventé ni breveté le virus COVID-19.

L’institut explique sur son site Internet qu’en 2004, il a breveté une stratégie pour créer un vaccin contre une autre souche du coronavirus du SRAS, qui n’est pas le virus responsable de la maladie du Covid-19.


Autres infos et mises à jour
Centers of Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ont produit des échantillons du virus SARS-CoV2 pour les sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques.
Le but est de rechercher des vaccins en utilisant des cellules foetales HEK-293T (une lignée cellulaire décédée de HEK-293).
‘Un article de 2008 sur le site des CDC décrit comment des soldats malades de la Première Guerre mondiale pouvaient transmettre la bactérie à d’autres, en devenant des “adultes nuage” [“cloud adults”].’
~

‘.. Les CDC on déclaré à USA TODAY que sur la base des «premières données de sécurité du premier mois» de la vaccination contre le COVID-19, les vaccins sont «aussi sûrs que les études le suggéraient» et que «tous ceux qui ont connu une réaction allergique ont été traités avec succès et aucun autre problème grave n’est apparu parmi les 22 premiers millions de personnes vaccinées.’

~

Ils nous disent suivez la science.

Et, bien voici le rapport des CDC où il est admis que les masques faciaux ne montrent aucune protection contre la ‘pandémie’ grippale. [Mai 2020]

  • CDC cachaient un scandale – En 2009, à propos de l’escroquerie de la grippe porcine. ‘Les CDC gardaient secret les véritables statistiques sur la grippe porcine, cela signifiait que de nombreux membres du public ont pris, et donné à leurs enfants un vaccin expérimental qui n’était peut-être pas nécessaire.’
Zoom – Doc pfizer avec les effets indésirables graves.
Dans leur jargon Pharmaceutique crypté et transhumain c’est une ‘expérience post-marketing ?

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.