Les amis douteux de Donald Trump:

le roi des diamants.

Cette émission sur les amis controversés de Donald Trump, traite sur le milliardaire israélien Lev Leviev. [Une autre partie en suite, après celle-ci]

Une polémique existe autour de lui car il est soupçonné de trafiquer des ‘diamants du sang’.

Il est l’un des plus grands négociants en diamants au monde; et, il possède des magasins prestigieux à New York et à Moscou.

En outre, il est le propriétaire de Siebel, la plus grande chaîne de bijoux des Pays-Bas.

Leviev a des liens avec Poutine, le président russe et le président américain (Trump) et son gendre, le conseiller principal de la Maison Blanche Jared Kushner.

Cependant, Trump affirme qu’il connaît à peine ce ‘roi des diamants’.

BNNVARA, une chaîne publique néerlandaise, publie l’enquête de Zembla sur l’empire commercial de Lev Leviev.

[Documentaire de 2017]

Depuis le 29 mars 2017, à plusieurs reprises, ZEMBLA a demandé à Lev Leviev et à ses entreprises de fournir des informations et de raconter leur version de l’histoire.

Les différentes réactions reçues de Lev Leviev, du Groupe d’entreprises Leviev (LGC) et d’AFI Europe se trouvent sur l’article de bnnvara.

[- The dubious friends of Donald Trump part two: King of Diamonds]


Lev Leviev

Source: bnnvara – à droite Lev Leviev

‘À partir de 1999, Poutine a enrôlé deux de ses plus proches confidents, les oligarques Lev Leviev et Roman Abramovich.

Ils allaient devenir les plus grands mécènes de Habad dans le monde, pour créer la Fédération des communautés juives de Russie sous la direction du rabbin Habad Berel Lazar, qui serait connu sous le nom de “rabbin de Poutine”.’

Le but de la Fédération était de saper le Congrès juif russe, dirigé par l’oligarque Vladimir Gusinsky; qui était une menace potentielle pour Poutine et le président Boris Eltsine.

Plus tard, Trump a recherché des projets et des capitaux russes et il s’est associé à Bayrock-Sapir, qui est dirigé par les émigrés soviétiques Tevfik Arif, Felix Sater et Tamir Sapir.

Ces derniers entretiennent des liens étroits avec Chabad.

Les entreprises de la société ont entraîné de multiples poursuites pour fraude et une enquête criminelle sur un projet de condo à Manhattan.

Bayrock était codirigé par Felix Sater, un associé de la mafia condamné.’

Alex Sater décrit son association avec Trump

[- Article en entier: Trump rencontre un allié religieux de premier plan du Kremlin…]

Mafia Rouge

Un article de 2012 dans le Jerusalem Post, intitulé ‘Aux côtés de Poutine une armée de milliardaires juifs’, mentionnait en particulier trois oligarques milliardaires russo-juifs proches de Poutine:

  • Mikhail Fridman,
  • Moshe Kantor
  • et Lev Leviev.

Sous Poutine, la Fédération hassidique des communautés juives de Russie (FJCR) est devenue de plus en plus influente au sein de la communauté juive de Russie.

Ceci en partie en raison de l’influence et du soutien d’hommes d’affaires proches de Poutine, notamment Lev Leviev et Roman Abramovich.

Leviev est un citoyen israélien né ouzbek et un dévoué Loubavitcher.

Connu sous le nom de ‘roi des diamants’, Leviev a fait l’objet d’un examen minutieux par le gouvernement américain et les médias internationaux pour entre autres, son partenariat avec un groupe d’affaires chinois.

Ce groupe est censé avoir financé la Corée du Nord et son possible rôle dans le développement des colonies de Cisjordanie.

[- Donald Trump, Chabad-Loubavitch et les oligarques / Mafia Rouge / TRUMP, ZHIRINOVSKY et MAFIA SIONISTE]

Roman Abramovich le gangster

En novembre 2017, le yacht de Roman Abramovich est arrivé au port de Palm Beach, à environ 13 km de Mar-a-Lago.

Trump prévoit de passer Thanksgiving (novembre 2017) dans son club Mar-a-Lago.

Jared Kushner [israélien], le gendre de Trump, a rencontré Abramovich en tête-à-tête et avec leurs femmes à plusieurs reprises.

Epstein ..

Trump a déclaré au New York en 2002 ‘Je connais Jeff depuis 15 ans. Un type formidable.’

Le président, qui fait face à ses nombreuses allégations d’inconduite sexuelle, a depuis tenté de se distancier considérablement d’Epstein.

Selon des documents judiciaires à Mar-a-Lago, ‘Epstein est accusé d’avoir recruté au moins une de ses victimes.

Trump dira aux journalistes .. que lui et Epstein ont eu une ‘brouille’ et ne se sont pas parlé depuis 15 ans.

Une semaine après la déclaration aux journalistes du président Trump dans le bureau ovale qu’il ‘n’était pas un fan’ du financier milliardaire et délinquant sexuel condamné Jeffrey Epstein, NBC News a déterré des images.

En 1992, les deux hommes rient ensemble et ils lorgnent des jeunes femmes au Mar-a-Lago de Trump.

[- Une nouvelle vidéo montre Trump et Jeffrey Epstein à Mar-a-Lago …]

‘Diamants du sang’

Savez-vous ce qu’est l’esclavage? Je pense qu’en majorité la réponse sera oui.

Savez-vous que l’esclavagisme n’a pas existé seulement aux États Unis? Je pense que la plupart des gens diraient oui.

Savez-vous que l’esclavage existe encore aujourd’hui? Je pense que les gens qui ont dit oui, diminueraient bientôt à 50 à 60%.

La réponse est Oui.

Savez-vous que l’affaire des diamants de sang concerne l’esclavage?

Qui sont les travailleurs des «diamants du sang»?

[- Un exemple: Blood Diamond Workers / Découverte d’un camp de torture au Zimbabwe [BBC – 2011] – Taper ‘diamonds blood slavery’ dans votre moteur de recherche.]

~

Les amis douteux de Donald Trump: les Russes

(Suite)

Bien qu’il n’en soit qu’à ses débuts, la présidence de Donald Trump est critiquée.

Depuis des mois, le FBI enquête sur l’ingérence russe dans les élections présidentielles américaines.

Trump jure qu’il n’a aucun lien avec les Russes.

Mais est-ce vraiment le cas?

ZEMBLA enquête sur un autre dossier relatif aux liens commerciaux et personnels de Trump avec les oligarques de l’ex-Union soviétique.

Les amis douteux de Donald Trump: les Russes
Parti 1

BNNVARA, une chaîne publique néerlandaise, publie une enquête de ZEMBLA.

Cet autre dossier explosif concerne l’implication de Trump avec les Russes: les affaires et les liens personnels de Trump avec des oligarques de l’ex-Union soviétique.

De ‘puissants’ milliardaires sont soupçonnés de blanchiment d’argent, de fraude, d’avoir des contacts à Moscou et de la mafia.

Que disent ces relations sur Trump et pourquoi les nie-t-il?

À quel point ces relations commerciales douteuses sont-elles compromettantes pour le 45e président des États-Unis?

Et, quelles sont les connexions avec les Pays-Bas?

ZEMBLA rencontre l’un des copains controversés de Trump et, s’entretient avec un ancien agent de la CIA, des enquêteurs sur la fraude, des avocats et un sénateur américain, entre autres.

Les enquêtes menées par ZEMBLA montrent, que Bayrock a créé une entreprise de construction aux Pays-Bas; elle aurait servi pour siphonner un million et demi de dollars.

Dans cette entreprise, Bayrock a collaboré avec Viktor Khrapunov, un ancien maire et gouverneur fugitif du Kazakhstan.

Le gouvernement kazakh accuse Khrapunov d’avoir systématiquement pillé des centaines de millions de biens publics.

.
Image de @bnnvara

Le réseau d’entreprises fonctionne comme suit

Le centre de l’entreprise est la société néerlandaise de boîtes aux lettres KazBay BV.

Dans l’acte, il est écrit que KazBay appartient à deux sociétés: la société néerlandaise Bayrock BV et la société suisse Helvetic Capital SA.

Cet e-mail explique que le partenaire commercial de Trump, Bayrock Group LLC, est derrière Bayrock BV et que le propriétaire actuel de Helvetic Capital SA n’est autre que l’épouse de Viktor Khrapunov.

Ce courrier fait clairement référence à l’utilisation d’un intermédiaire néerlandais.

En outre, son contenu révèle que la construction néerlandaise a été formée par le cabinet d’avocats de Rudy Giuliani; celui-ci, à l’époque, était l’associé de Bracewell & Giuliani LLP.

Et, il est également un confident de Trump.

Dans cet accord Bayrock et Khrapunov conviennent de déposer 1,48 million de dollars à KazBay.

Le 25 septembre, Bayrock transfère sa quote-part de 740 000 dollars, dont la preuve est enregistrée dans les relevés bancaires.

Bayrock informe un investisseur que les 1,48 million sont investis dans des opérations minières au Kazakhstan.

Selon cet e-mail, le partenaire commercial demande à voir les enregistrements des dépenses.

Cependant, Bayrock semble incapable de rendre des comptes sur les 1,5 million de dollars.

Lorsque ZEMBLA pose des questions sur les investissements suspects, Bayrock refuse de répondre.

Dans une réponse Bayrock a déclaré à ZEMBLA que:

‘Bayrock BV et KazBay BV étaient des entités formées avec les conseils d’un conseiller juridique externe dans le cadre de la structuration d’un investissement par Bayrock.

L’investissement n’a pas abouti et la structure a par la suite été abandonnée.

Nous avons nié avec véhémence les allégations sans fondement faites dans le procès Kriss.

Nous ne commenterons pas les questions faisant l’objet de litiges en cours.’

Dans le Procès Kriss contre Bayrock, un ancien employé de Bayrock accuse l’entreprise d’avoir commis une fraude fiscale à grande échelle et de diriger une organisation criminelle.

Les intermédiaires néerlandais ont été administrateurs de KazBay pendant dix-huit mois.

Pendant ce temps, divers articles sont publiés, explorant le passé trouble de Bayrock et Khrapunov.

Il y a six mois, le Financial Times écrivait un article à propos de Khrapunov et de son partenaire commercial Bayrock, accusant KazBay de fonctionner comme une chaîne de blanchiment d’argent.

Dossier 2: Trump & Felix Sater

Donald Trump; Felix Sater; Vladimir Putin (Getty/Jim Watson/Sergei Karpukhin//Youtube/Felix Sater) / image sur “Nous allons faire élire Donald”: des courriels montrent que l’allié de Trump travaillait avec la Russie pendant la campagne

Donald Trump semblait totalement indifférent aux antécédents criminels de son partenaire commercial de l’époque, Felix Sater.

Dans un email à un investisseur, Sater observe que la principale préoccupation de Trump était de transformer la situation à son propre avantage financier.

Dans l’e-mail divulgué précédemment par Forbes Magazine, Sater fait référence à une réunion ayant eu lieu le 23 janvier 2008. [..]

Felix Sater – Son père “est un chef du crime organisé russe”.

Selon Oberlander, Tevfik Arif, Felix Sater et Julius Schwartz sont coupables de divers types de fraude; et, ils ont tenté de dissimuler leurs activités frauduleuses.

Le magnat de l’immobilier Tevfik Arif, avec Ivanka et Donald Trump en 2007, aurait fourni des femmes à bord du yacht Savarona. (Von Holden / WireImage) / Source sur nydailynews
– En 2010, Tevfik Arif a été inculpé en Turquie pour l’introduction clandestine de filles mineures dans le pays à des fins de prostitution.

La suite de l’affaire sur le site de BNNVARA: The Dubious Friends of Donald Trump: The Russians

Mises à jour et autres

Dans la série ‘Argent sale‘, l’épisode de 66 min ‘Slumlord Millionaire’ se penche sur d’autres fait troublants, concernant les propriétés de Jared Kushner.

[Résumé en vidéo ICI]


.

Vous pourriez aussi aimer...

2 commentaire

  1. I despair of all the Trump/MAGA supporters who choose not to see Trump’s connections with the Zionists, Israel, Epstein, the mafias, etc, as you show in this article. Trump and Kushner were also connected with all the New York elites who were also involved with Netanyahu and 9/11: such as Larry Silverstein, etc. People are blind. But this is a good article to read.

    1. Neilly Free Mind

      Yes S. Awan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *