Alt-Reich par David Livingstone

[Des passages sont abrégés ou résumés]

Article en entier sur Ordo Ab Chao

FONDEMENTS DE LA GÉOPOLITIQUE

Hillary Clinton …

En 1998, Hillary Clinton utilise l’expression ‘vaste conspiration de droite’, en réponse à une campagne centrée sur des accusations, entourant le scandale de Whitewater et des révélations sur les écarts de son époux.

Lors de son discours 25 août 2016, Clinton ressort cette expression et dénonce l’alt-right [extrème droite, droite alternative], en associant ce mouvement à la campagne présidentielle de Trump

D’après Clinton:

‘La fusion de facto entre Breitbart et la campagne de Trump représente une réalisation historique pour “l’alt-right”.

Un élément marginal a effectivement pris le contrôle du Parti Républicain.’

‘Le parrain de cette marque mondiale du nationalisme extrémiste est le président russe Vladimir Poutine.’ [1]

[L’alt-right ou alt-droite ou la droite alternative américaine .., d’après Wikiped, dictionary.com, dictionary.cambridge.org]

Une étude de Chatham House indique que les Russes ont souligné les lacunes fracturant les États-Unis; lesquelles sont leurs problèmes persistants avec:

  • la race,
  • la méfiance à l’égard du gouvernement, des médias
  • et des frustrations bouillonnantes relatives au ‘politiquement correct’. [2]
Alexandre Douguine …

Quant à Douguine, dans les ‘Foundations of Geopolitics[Fondamentaux de géopolitique], il a proposé des stratégies pour plusieurs pays sur la façon de lutter contre l’influence américaine ou de gagner des alliés.

Il a prescrit la nécessité aux services spéciaux russes et leurs alliés de provoquer toutes les formes d’instabilité et de séparatisme aux États-Unis. [3]

Douguine ajoute:

Il est particulièrement important d’introduire le désordre géopolitique dans l’activité interne américaine, en encourageant toutes sortes de séparatismes, de conflits ethniques, sociaux et raciaux, tout en soutenant activement tous les mouvements dissidents, des groupes extrémistes, racistes et sectaires.

Ainsi ces actions déstabiliseront les processus politiques internes aux États-Unis.

Et, il est logique de soutenir simultanément les tendances isolationnistes à l’intérieur de la politique américaine.‘ [4]

Théorie de la géopolitique de Douguine …

Les ‘Fondamentaux de géopolitique‘ de Douguine sont devenus un manuel scolaire dans des établissements d’enseignement supérieur russes, en particulier ceux de l’armée.

James Clover note dans Foreign Policy, que Douguine a dit:

‘La géopolitique était comme un “logiciel open source”.

Il a écrit le programme et tout le monde l’a copié.’ [7]

Depuis le début des années 1990, le Général Nikolai Klokotov précise que la théorie de la géopolitique de Douguine s’enseigne comme une matière à l’Académie d’état-major et qu’elle ‘servirait de base idéologique puissante pour préparer un nouveau commandement [militaire].’ [9]

Eurofacisme

Europe et mouvement eurasien …
En décembre 2016, une journaliste tient une affiche avec des portraits de Vladimir Poutine, Marine Le Pen et Donald Trump avant la conférence de presse annuelle de Poutine à Moscou.

D’après un article de Der Spiegel, outre les cyberattaques et la propagande, l’objectif de Douguine est d’unir les forces d’extrême droite européennes sous la bannière d’un mouvement eurasien. [10]

Dans le passé, les pro-soviétiques à l’étranger recrutaient des partisans de gauche.

Or, désormais, la Russie cultive résolument une base de soutien d’extrême droite.

Et, elle se présente comme le leader d’un nouveau conservatisme mondial antilibéral, xénophobe et homophobe, contre un Occident prétendument décadent. [11]

Selon un rapport du BIS, l’agence de renseignement tchèque:

La structure est idéologiquement basée sur le néo-eurasisme expansionniste d’Alexandre Douguine.‘ [12]

Douguine affirme:

Déjà dans les années 1990 et surtout dans les années 2000, les eurasiens ont commencé à créer un vaste et étendu réseau fondé sur la force de ceux qui, comme les eurasiens, rejetaient l’atlantisme et l’hégémonie nord-américaine, se sont opposés au libéralisme et à la politique du genre.

Et, ils étaient pour la tradition, le sacré, le christianisme et d’autres confessions traditionnelles.

Souvent, le réseau eurasien comprend des conservateurs; habituellement nommé ‘la droite’ mais ils sont en rivalité définitive avec l’hégémonie nord-américaine et ‘la gauche’. [13]

Les efforts de Douguine pour nouer des liens avec l’extrême droite en Europe sont connectés à des manoeuvres similaires aux États-Unis; où il tisse des liens avec l’alt-right, dans le but de renforcer la campagne présidentielle de Donald Trump.

WNCM …

La tentative de la Russie de consolider les organisations internationales de l’aile droite est passée sous l’égide de ce qu’on appelle le ‘World National-Conservative Movement‘ (WNCM) [Mouvement National-Conservateur Mondial].

Il est une version moderne du WUNS.

[WUNS – World Union of National Socialists sur wikiped / wiki2 / wikimili – Union mondiale des nationaux-socialistes est une organisation fondée en août 1962 comme un mouvement international néo-nazi.]

La force motrice du mouvement est la branche de l’extrême droite de Saint-Pétersbourg Rodina (Patrie) et le Mouvement Impérial Russe [Russian Imperial Movement].

En 2003, l’un des co-fondateurs de Rodina était l’actuel vice-Premier ministre, Dmitry Rogozin; lequel est proche de Douguine et d’Eskin. [14]

[Avigdor Eskin a travaillé en étroite collaboration avec la Ligue de défense juive (JDL ou LDJ), fondée par Meir Kahane Joseph Churba … .
Cf: Les opérations d’influence pour Eurasia à l’étranger impliquent “la pêche à la traîne” sur Internet]
– Meir Kahane Joseph Churba à droite sur l’image.
La liste des partis et des groupes que les fondateurs du WNCM ont invités reposent sur 58 organisations.

La majorité d’entre eux viennent d’Europe et des États-Unis.

Mais il existe également des organisations du Chili, du Japon, de Mongolie, de Syrie et de Thaïlande.

Ils comprennent [15]:

  • le British National Party,
  • la Golden Dawn en Grèce,
  • Jobbik en Hongrie,
  • David Duke aux États-Unis,
  • American Renaissance,
  • American Freedom Party,
  • League of the South
  • et le Traditionalist Youth Network.

En 2015, Peter Baker et Steven Erlangerjune expliquent au New York Times, ce qui suit.

La Russie semble gagner du terrain ces derniers temps dans des pays, comme la Grèce, la Hongrie, la République tchèque, ainsi que l’Italie et la France.

Depuis la guerre froide, non seulement elle s’aligne sur les gauchistes traditionnellement affiliés à Moscou mais elle fait cause commune avec les forces d’extrême droite en rébellion contre la montée de l’Union européenne; et, lesquelles sont favorables à l’attaque de M. Poutine contre ce qu’il appelle ‘le déclin moral de l’Occident’. [16]

IRCF …

Le 22 mars 2015, à Saint-Pétersbourg, des leaders des partis européens les plus controversés assistent au premier Forum International Conservateur Russe [(IRCF) – International Russian Conservative Forum].

Parmi eux, des membres de haut rang du WNCM sont présents. [17]

Les organisateurs du forum viennent de Rodina.

Ils ont affirmé qu’ils représentaient le ‘premier forum des forces politiques d’orientation nationale de l’Europe et de la Russie dans l’histoire mondiale.’

Après des discours de plus de 30 commentateurs ultranationalistes et les dirigeants des partis radicaux d’extrême droite, de sept pays de l’Union européenne, ils ont adopté une résolution.

Elle porte sur la création d’une commission chargée de coordonner les forces politiques conservatrices de la Russie et de l’Europe.

Ils ont blâmé les États-Unis pour la crise ukrainienne.

Ils ont déploré l’érosion des valeurs traditionnelles en Occident; et, ils ont loué les capacités de rétablissement de la paix du président Vladimir Poutine. [18]

BNP …

La majorité du volet international de l’IRCF est constituée par Alliance for Peace and Freedom [l’Alliance pour la paix et la liberté (APF)], représentée par Nick Griffin.

Griffin est un ancien chef du British National Party (BNP).

Le BNP est formé en 1982 par John Tyndall et d’autres anciens membres du Front National (NF).

Dans les années 1980, il s’impose comme le groupe d’extrême droite le plus important du Royaume-Uni.

Tyndall a refusé de modérer la politique ou l’image du parti; et, en 1999, un groupe croissant de ‘modernisateurs‘ du parti l’a évincé en faveur de Griffin.

Protocole de la Nouvelle-Orléans

En 2002, Tyndall s’est joint à la signature du ‘Protocole de la Nouvelle-Orléans’ écrit par David Duke.

Duke a proposé une union pour la paix au sein du mouvement pour tenter de surmonter les divisions survenues après la mort de William Pierce.

Puis, en 2004, dans l’esprit d’un nationalisme blanc, il a organisé un week-end de rassemblement en Louisiane avec des ‘nationalistes européens‘.

Sa proposition, connue sous le nom de Protocole de la Nouvelle-Orléans, engageait les adhérents à une perspective paneuropéenne.

Ils reconnaissent l’allégeance nationale et ethnique, mais ils soulignent la valeur de tous les peuples européens.

Le protocole est signé et parrainé par des dirigeants et des organisations suprémacistes blancs, dont Don Black et Willis Carto.

Mouvement fasciste – Des organisateurs …

En 1999, malgré ses dénonciations publiques sur l’homosexualité, Martin Webster détaille sa liaison avec le président du parti, Nick Griffin.

Webster est un ancien organisateur du Front National.

Ray Hill, qui a infiltré le mouvement fasciste britannique pendant douze ans, a recueilli des informations pour les groupes antifascistes.

Il a affirmé que, l’homosexualité est ‘extrêmement répandue‘ et, près de la moitié, des organisateurs du mouvement sont homosexuels.

Selon Johann Hari:

‘La vérité tordue est que les hommes homosexuels ont été au cœur de tous les grands mouvements fascistes qui ont existé, y compris le gazage des homos, un acte criminel du troisième Reich.

À l’exception de Jean-Marie Le Pen, ces 30 dernières années, tous les fascistes européens les plus médiatisés étaient homosexuels.‘ [19]

Cependant, Olivier Wyssa, membre du parti Front National, a critiqué ses anciens alliés.

Et, il a affirmé que la plupart des amis de Le Pen sont des homosexuels, dont beaucoup sont des ‘francs-maçons juifs‘. [20]

Comme le souligne Hari, c’est une relation qui remonte aux nazis.

Parmi les nombreux exemples mentionnés par Hari figurait le ‘fasciste néerlandais‘, Pim Fortuyn, un homosexuel déclaré.

Pim Fortuyn …

Fortuyn ouvertement homosexuel s’est présenté sur une plate-forme explicitement raciste et anti-immigrés; et, il a décrit l’Islam comme ‘un cancer’ et ‘la plus grande menace actuelle pour la civilisation occidentale.’

Accusé de haïr les Arabes, il a répondu:

‘Comment puis-je haïr les Arabes?

J’en ai sucé un hier soir.’ [21]

Jorg Haider …

Après de nombreuses spéculations médiatiques sur ses supposées relations homosexuelles, Jorg Haider, du parti néo-fasciste autrichien de Freedom Party, décède en quittant un bar homosexuel.

Hari mentionne d’autres exemples, dont Edouard Pfieffer, le principal fasciste français d’après-guerre et Michael Kuhnen, le principal néo-nazi allemand dans les années quatre-vingt.

Après avoir reconnu publiquement son homosexualité, Michael Kuhnen décède au début des années 90 du sida. [22]

Martin Lee, auteur d’une étude sur le fascisme européen, explique:

Pour Kuhnen, il y avait quelque chose de super-macho dans le fait d’être nazi, en plus d’être homosexuel, ce qui renforçait son impression de vivre aux abords, d’appartenir à une élite, qui était censée produire un impact.

Il a déclaré à un journaliste allemand de l’ouest que, les homosexuels sont ‘particulièrement bien adaptés à notre tâche, car ils ne veulent pas de liens avec leur femme, leurs enfants et leur famille.’ [23]

Nicky Crane …

Le leader du mouvement skinhead dans les années 1970, Nicky Crane, était un homosexuel.

Crane est rapidement devenu un militant et une figure de proue du Front National.

Au milieu des années 1980, Crane a fait son coming out; et, il a admis qu’il a joué dans des vidéos porno gays.

En 1986, à Londres, il est autorisé à diriger une marche de la Gay Prid même s’il prétendait être ‘fier d’être un fasciste’.

[Il est décédé le 8, Décembre 1993 du SIDA.]

Leur philosophie ….

Les sites Web homo-fascistes incluent Gays Against Semitism et l’Aryan Resistance Corps (ARC).

Selon leur philosophie, tandis que les hommes blancs sont supérieurs aux autres races, les hommes homosexuels sont ‘les maîtres de la race des maîtres’.

Eux seuls sont dotés de la ‘capacité de liaison masculine pure’ et de ‘l’intellect supérieur‘, qui sont nécessaires pour ‘une révolution fasciste’. [24]

Wyatt Powers, directeur d’ARC, un site Web pour les nazis homosexuels, déclare:

‘J’ai toujours su dans mon cœur que les racistes et les homosexuels ont raison.

Je ne vois aucun conflit entre eux.

Il n’y a que la presse gay appartenant à des Juifs qui essaie de nous convaincre que le racisme est la même chose que l’homophobie.

Sans aucune contradiction, vous pouvez être un nationaliste extrémiste et gay.’ [25]

Le pornographe et cinéaste gay Bruce LaBruce affirme ce qui suit.

Tout le porno gay d’aujourd’hui est implicitement fasciste.

Le fascisme est dans nos os, car il s’agit de glorifier la suprématie des hommes blancs et de fétichiser la domination, la cruauté, le pouvoir et des figures d’autorité monstrueuses.’ [26]

Explication alternative …

Searchlight, un magazine publiant des exposés sur le racisme, l’antisémitisme et le fascisme en Grande-Bretagne et ailleurs, propose une explication alternative (par un de leurs rédacteurs):

‘Généralement condamnés par une société, qui continue d’être largement hostile aux homosexuels, certains hommes peuvent trouver refuge et un nouveau statut de pouvoir dans l’extrême droite.’

Grâce à l’adhésion à la politique adoptée par les groupes fascistes, une nouvelle identité émerge; une identité, où ils ne sont pas des parias car ce sont des hommes blancs supérieurs à tout le monde.

Ils rendent invisible la partie gay de leur identité, ou rejettent les parties socialement moins acceptables, comme être féminines, tout en vantant ce qu’ils considèrent comme supérieur.’ [27]

APF ..

Griffin est vice-président de Alliance for Peace and Freedom [l’Alliance pour la paix et la liberté] (APF).

L’APF est une nouvelle organisation faîtière fondée à Bruxelles le 4 février 2015.

Leurs principaux partis sont impliqués dans le défunt Front National Européen.

L’APF entretient des contacts avec les milieux conservateurs en Russie.

Et, elle soutient la politique de Vladimir Poutine, notamment dans la crise ukrainienne.

Elle entretient des relations amicales avec le gouvernement syrien du parti Baas.

Par ailleurs, le parti entretient des contacts avec l’ancien chef du Front National français, Jean-Marie Le Pen; lequel, en 2015, a été exclu du FN.

L’APF est représenté par les partis suivants:
  • Forza Nuova d’Italie,
  • National Democratic Party d’Allemagne (NPD),
  • Party of the Swedes [suédois],
  • Golden Dawn of Greed [Aube dorée] en Grèce,
  • National Democracy en Espagne,
  • Nation de belgique
  • et Danish Party.
Engagement envers la Russie …

Selon ‘Political Capital‘, sur les 24 partis populistes d’extrême droite, remportant près d’un quart des sièges au Parlement Européen aux élections de mai, 15 étaient ‘engagés‘ envers la Russie. [28]

Les partis d’extrême droite considérés alignés sur Moscou votent contre les résolutions du Parlement Européen qui critiquent la Russie.

Et, ils ont envoyé des observateurs aux référendums et aux élections dans les régions ukrainiennes tenues par les séparatistes comme en Crimée et à Donetsk.

Ils ont fait de même avec des membres des partis d’extrême gauche, comme avec le Die Linke en Allemagne et le KKE en Grèce.

Carl Bildt, ancien Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de Suède, a déclaré que cette tendance était une préoccupation majeure pour l’Europe.

Il est ‘très clair que le Kremlin a tout intérêt à fracturer l’Europe de toutes les manières possibles.

Et, il cherche activement à jouer dans chaque division qu’il voit.’ [29]

Russie pour les partis d’extrême droite d’Europe …

Le Political Capital Institute est une organisation de recherche à Budapest.

En 2009, il documente l’intérêt de la Russie aux partis d’extrême droite d’Europe de l’Est.

Il rapporte que l’intérêt de Moscou s’étend désormais aux pays de l’ouest-européen.

L’institut a répertorié 15 partis européens d’extrême droite comme ‘engagés‘ envers la Russie.

Il déclare que les nouvelles affiliations ‘ne sont pas nécessairement financières, comme on le suppose généralement‘, mais peuvent impliquer une aide professionnelle et organisationnelle.

Néanmoins, ‘dans toute l’Europe, l’influence russe dans les affaires de l’extrême droite est un phénomène considéré comme un risque majeur pour l’intégration euro-atlantique.’ [30]

Cependant, le Freedom Party d’extrême droite autrichien a nié les accusations de soutien du Kremlin faites par son rival de gauche, le Parti Social-Démocrate [Social Democratic Party].

Ces allégations sont portées après que Heinz-Christian Strache, le chef de Freedom, a publié des photos.

Il est vu avec d’autres chefs du parti, lors d’une conférence à Moscou qui appelait à la fin des sanctions contre la Russie.

Le tabloïd allemand Bild a rapporté que le parti Alternative for Germany anti-euro a bénéficié des ventes d’or bon marché de la Russie.

Mais, le parti a également nié ces allégations.

En outre, il existe des accusations et des enquêtes similaires avec:
  • le Parti populaire en Slovaquie,
  • dans les États baltes (en particulier avec le parti pro-russe de Lettonie),
  • le Vlaams Belang en Belgique, la Ligue du Nord en Italie et le NPD en Allemagne. [31]

De plus, le parti d’extrême droite bulgare Ataka a profité d’avantages de Moscou; et, par ailleurs, les documents de Wikileaks le révèlent.

Le chef du parti Volen Siderov a appelé à l’adhésion de la Russie à l’UE et que le gouvernement ‘reconnaisse les résultats du référendum pour l’adhésion de la Crimée à la Fédération de Russie.’ [32]

Jobbik …

Des membres du parti d’extrême droite hongrois du Jobbik ont fait l’objet d’une enquête sur leurs aides financières de la Russie.

Le parti Jobbik, qui se targue de ses uniformes de type nazi, de sa rhétorique antisémite et de sa haine des ‘liens euro-atlantiques‘ du gouvernement, est devenu en juin 2014 le troisième parti le plus puissant du pays. [33]

Ce succès est préoccupant pour la population juive du pays.

Robert Wistrich, un chercheur en antisémitisme de l’Université hébraïque a déclaré:

Lorsqu’un parti d’extrême droite franchit le seuil des 20 %, cela signifie qu’il est une force politique sérieuse.’ [34]

Le chef du parti, Gabor Vona, a précisé qu’il souhaitait que la Hongrie quitte l’UE et qu’elle rejoigne une union eurasienne. [35]

Vona se rend fréquemment à Moscou; et, en mai 2013, Douguine l’invite à s’adresser à l’Université d’État de Moscou.

Il a rencontré plusieurs dirigeants de la Douma russe, dont Ivan Grachev, président du Comité de la Douma d’État pour l’énergie, et Vasily Tarasyuk, vice-président du Comité des Ressources naturelles et d’Utilisation [Natural Resources and Utilization].

Par la suite, il s’est vanté sur son site Internet que la visite annonçait une ‘percée‘ majeure; laquelle a montré ‘clairement que les dirigeants russes considèrent le Jobbik comme un partenaire‘. [36]

Vona dit que sa mission est de ‘libérer la Hongrie de l’esclavage euro-atlantique … et d’expulser la politique culturelle libérale et l’influence du secteur étatique.’

Il a félicité Poutine pour sa défense et sa lutte pour ‘les valeurs familiales traditionnelles, la moralité chrétienne et notre héritage Eurasien commun.’

Et, il a affirmé que l’UE soutenait ‘le nettoyage ethnique de russophones d’Ukraine.’ [37]

Golden Dawn de Grèce …

En Grèce, les tentatives du gouvernement de maîtriser le parti d’extrême droite, le Golden Dawn [Aube dorée], en privant ses membres de l’immunité politique et en envoyant son chef Nikos Michaloliakos en prison, n’ont pas réussi à endiguer sa popularité.

Les membres utilisent des symboles nazis lors de rassemblements, insistent sur les combats de rue; et, ils chantent la version grecque de l’hymne du Parti Nazi.

Michaloliakos a avoué des liens avec la Russie mais il n’aurait même pas reçu une lettre de soutien de Douguine.

Selon le site du Golden Dawn, Michaloliakos ‘s’est prononcé clairement en faveur d’une alliance et d’une coopération avec la Russie, et hors des “forces navales” de “l’Atlantique”.’ [38]

En janvier 2015, après l’arrivée au pouvoir du parti Syriza en Grèce, il est apparu que des membres entretenaient des correspondances avec l’ultranationaliste russe, Alexandre Douguine.

[Aleksandr Dugin et la connexion SYRIZA?]

Douguine est admiré dans certains cercles du Kremlin; lequel a appelé au génocide des Ukrainiens.

Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, s’est prononcé contre de nouvelles sanctions envers la Russie, en soutenant les séparatistes en Ukraine, et pour le plus grand plaisir de Moscou. [39]

L’exemple le plus marquant est le Front National en France sous la direction de Marine, la fille de Le Pen.

Elle a confirmé avoir contracté un prêt de 11,7 millions de dollars auprès de la First Czech-Russian Bank de Moscou et liée au Kremlin.

En 2017, Le Pen a démenti le nouveau rapport; lequel relate que l’argent n’était que le premier versement d’un éventuel prêt de 50 millions de dollars pour aider son parti dans une élection présidentielle.

Elle a publiquement déclaré sa vision d’une Europe d’États-nations indépendants contrôlés par un axe tripartite entre Paris, Berlin et Moscou.

ProRussia TV, la télévision française financée par le Kremlin est composée de rédacteurs en chef ayant des liens étroits avec le Front National.

Ils utilisent la chaîne pour adapter des idées proches de ceux du Front National sur la politique nationale et internationale.

Le Front National souhaite remplacer l’UE et l’OTAN par un partenariat paneuropéen de nations indépendantes qui comprendrait la Russie.

Et, il serait porté par une alliance trilatérale entre Paris-Berlin-Moscou. [40]

Malgré les antécédents d’antisémitisme du parti, le FN a noué des liens avec la Ligue de Défense Juive (JDL – LDJ).

La ligue est classée par le FBI comme un groupe terroriste; et, elle est interdite de politique en Israël. [41]

Depuis plusieurs années, la section française de la JDL est accusée de nombreuses agressions; dont une attaque contre la militante franco-algérienne pour la justice raciale Houria Bouteldja et l’agression du journaliste français, David Perrotin de Buzzfeed .

En 2014, Marine Le Pen a expliqué:

Je ne cesse de le répéter aux Français juifs, qui sont de plus en plus nombreux à se tourner vers nous: non seulement le Front national n’est pas votre ennemi, mais il est sans doute dans l’avenir le meilleur bouclier pour vous protéger,face au seul vrai ennemi, le fondamentalisme islamiste.’ [42]

Puis, Le Pen a déclaré au Monde que le prêt russe ‘n’est pas un secret‘. [43]

Elle a même chargé le trésorier du Front National de rapporter les ‘prêts‘ au congrès du parti en décembre 2014, où ils ont été célébrés en compagnie de deux dignitaires russes et des compagnons de route, comme l’Italien Matteo Salvini de la League of the North [Ligue du Nord] et le Hollandais Geert Wilders.

Geert Wilders …

Wilders est à la tête du Parti pour la Liberté [Party for Freedom].

Il rompt avec les partis de centre-droite établis aux Pays-Bas.

Puis, il présente des programmes tels que la détention administrative et une position assimilationniste sur l’intégration des immigrés dans la société néerlandaise.

De plus, le parti est systématiquement eurosceptique.

Les voyages de Wilders en Israël en jeune adulte et dans les pays arabes voisins ont contribué à forger ses opinions politiques.

Il a fait campagne pour arrêter ce qu’il considère comme ‘l’islamisation des Pays-Bas‘.

Il a comparé le Coran à Mein Kampf.

Et, il a fait campagne pour que le livre soit interdit aux Pays-Bas.

Il plaide pour la fin de l’immigration en provenance des pays musulmans; et, il soutient l’interdiction de la construction de nouvelles mosquées.

Par ailleurs, Wilders a inspiré Anders Behring Breivik, le terroriste d’extrême droite norvégien; lequel a commis les attentats de 2011 en Norvège.

Anders Behring Breivik …

Il a tué huit personnes en faisant exploser une camionnette piégée au milieu du Regjeringskvartalet, à Oslo.

Dans un camp d’été de la Ligue de la Jeunesse Ouvrière (Workers’ Youth League – AUF) sur l’île d’Utøya, Breivik a abattu 69 participants.

Breivik s’est identifié dans plusieurs sites de médias sociaux comme un admirateur, entre autres, à (/ au):

Freedom Party [Parti Liberté] d’Autriche, nationalisme Hindou, Parti populaire suisse d’extrême droite, Winston Churchill, Max Manus, Robert Spencer, l’ancien Premier ministre japonais Taro Aso, Patrick Buchanan, Ayaan Hirsi Ali et Radovan Karadzic.

En outre, il a pris pour référence Geert Wilders.

Sur le site de Minerva, il a décrit ce parti politique comme l’un des rares à pouvoir ‘réellement prétendre appartenir à des partis conservateurs dans toute leur culture‘.

Mais Wilders a rapidement pris ses distances avec Breivik, et l’a dénoncé comme ‘violent et malade‘. [44]

Wilders a longtemps refusé de s’aligner sur les dirigeants européens d’extrême droite, tels que Jean-Marie Le Pen et Jörg Haider.

Et, il a exprimé sa préoccupation d’être ‘lié aux mauvais groupes fascistes de droite.’

Il se considère comme un libéral de droite.

Cependant, Wilders a collaboré avec le Front national français de Marine Le Pen, pour tenter de former un groupe parlementaire au Parlement Européen; lequel aurait aussi inclus le Freedom Party d’Autriche (FPO), la Northern League [Ligue du Nord] de l’Italie et le ‘Flemish Interest‘ de la Belgique.

Mais l’opération se solde par échec.

FPO …

En 1956, Anton Reinthaller, le premier chef du parti du FPO, était un ancien officier SS nazi; Il a été le ministre nazi de l’Agriculture.

La majorité des membres du FPO étaient d’anciens nazis.

En 2000, le Congrès américain a adopté à l’unanimité la résolution 429 de la Chambre, qui condamne l’entrée du FPO dans le gouvernement autrichien.

Et, il a souligné les affiliations néo-nazies du parti. [45]

Réflexions d’Emmanuel Leroy …

Par ailleurs, Marine Le Pen s’est appropriée la quasi-totalité des réflexions d’Emmanuel Leroy; qui est ancien membre du GRECE.

Son nom figurait dans une liste divulguée de potentiels sympathisants et prétendument rédigée par Douguine. [46]

Dans un essai de 2008, Leroy prône ‘le contrôle étroit et exclusif‘ des télécommunications et des médias, ‘en raison de leur utilisation potentielle comme des armes stratégiques de désinformation.’

Il pense également que l’État devrait ‘s’arroger le droit d’interdire toute société, ou organisation étrangère, dont les activités pourraient être préjudiciables (en termes politiques, économiques ou culturelles) au pays.’

En 2009, Le Pen reprend cette proposition. [47]

Dans le même essai, Leroy prône le ‘solidarisme‘, une idéologie nationaliste et économiquement protectionniste dérivée de la traditionnelle ‘Troisième position’ fasciste.

Notamment, faisant écho au langage de Douguine, Leroy appelle au remplacement de l’Union européenne par ‘une économie continentale … de Brest à Vladivostok‘. [48]

En 2007, Leroy est un conférencier du ‘White Forum‘ [Forum Blanc].

Cette conférence de racistes s’est tenue à Moscou, dirigée par l’ancien chef du Ku Klux Klan, David Duke.

David Duke (à l’extrême gauche) lors d’un incendie du KKK dans les années 70.
Nathan Benn via Getty Images – Source sur huffingtonpost.co.uk

La conférence de Leroy, intitulée ‘Une lettre à un ami russe‘, figure au programme de l’événement aux côtés de ‘L’Euro-Rus comme antibiotique positif contre le virus cosmopolite négatif‘ (‘cosmopolite’ indique ‘Juifs’) et de la ‘Renaissance de la Pensée Pan-Aryenne‘.

Droite alternative

Steve Bannon a qualifié le site Web qu’il dirigeait de ‘plate-forme pour l’alt-right‘. [49]

Milo Yiannopoulos, le chrétien conservateur ouvertement gay et figure de proue de l’alt-right, était un rédacteur en chef à Breitbart News.

Il était le publicateur phare du mouvement, jusqu’à ce qu’il soit obliger de démissionner pour avoir défendu la pédophilie.

En mars 2016, Milo et Allum Bokhari ont publié un article dans Breitbart News sur la droite alternative, que CNN a décrit comme étant similaire à un manifesto. [50]

Ils ont décrit l’alt-right comme dérivé de l’ancienne droite ainsi que de divers mouvements européens de la nouvelle droite.

Ils ont évoqué l’influence du mouvement par Oswald Spengler, HL Mencken, Julius Evola et d’autres plus modernes, tels que Pat Buchanan et Samuel T. François. [51]

Robert Spencer et Regnery II
Famille Regnery …

L’alt-right était une création de la famille Regnery, la même qui était à l’origine des fondateurs de l’America First Committee [AFC – (‘America First‘ – ‘Amérique d’abord‘)], puis du American Security Council [ASC – Conseil de sécurité américain].

L’ASC est l’épine dorsale du Complexe Militaro-Industriel, ainsi que de la John Birch Société.

Selon le Southern Poverty Law Center, la famille Regnery est ‘une dynastie d’édition de droite, exerçant une énorme influence à la fois parmi les conservateurs traditionnels et les extrémistes d’extrême droite.‘ [52]

Cette famille domine la politique de droite américaine à travers sa maison d’édition, le Regnery Publishing, ainsi que par The Occidental Quarterly, Human Events et le National Policy Institute (NPI).

À l’Université de Pennsylvanie au début des années 1960, William Regnery II rejoint Intercollegiate Studies Institute, financé par cette famille, où il restera impliqué pendant plus de 40 ans.

Au conseil d’administration de l’institut, il s’est associé à l’ancien procureur général des États-Unis, Edwin Meese, au président de la Heritage Foundation, Edwin Feulner, et à William F. Buckley. [53]

En 2006, après son discours raciste, il est rejeté du conseil.

Regnery est le trésorier du HL Mencken Club fondé en 2008 par l’universitaire juif paléo-conservateur, Paul Gottfried; lequel est le protégé de Herbert Marcuse de l’école de Francfort.

Parmi les autres membres figurent Jared Taylor et Peter Brimelow, ancien rédacteur en chef du magazine Forbes et fondateur de VDARE.com.

Le Southern Poverty Law Center l’a qualifié de ‘site nationaliste blanc de haine‘. [54]

Charles Martel Society …

En 2001, Regnery a fondé la Charles Martel Society, qu’il l’a décrit comme le ‘foyer du Nationalisme Occidental‘.

Il nomma la Société du nom du souverain franc du VIIIe siècle et du grand-père de Charlemagne; lequel était célèbre pour avoir défendu la Gaule en Europe occidentale contre une invasion musulmane.

Martel a donc pris une grande importance dans certains cercles suprémacistes blancs.

La société Martel décrit sa victoire comme ‘peut-être la plus importante de l’histoire européenne; [elle] signifiait que l’avenir de l’Europe résiderait dans une culture et des traditions européennes et non dans celles du Moyen-Orient étranger.’ [55]

James Edwards …

James Edwards, membre du conseil d’administration de la Charles Martel Society, anime ‘The Political Cesspool‘.

Edwards a déclaré que cette émission de débats offre un ‘point de vue résolument pro-Blanc‘.

David Duke et James Edwards

Parmi les invités figuraient Duke, des négationnistes de l’Institute for Historical Review de Willis Carto et, en 2016, Donald Trump Jr..

Plus tard, Trump affirme avoir été dans une de ces interviews.

Edwards est membre du conseil d’administration du Council of Conservative Citizens [(CCC) Conseil des Citoyens Conservateurs] affilié au KKK.

Le CCC publie le Citizens Informer, dont un des rédacteurs précédents était Samuel T. Francis et qui est devenu une figure dominante du conseil. [56]

Pioneer Fund a soutenu la fondation du National Policy Institute (NPI) par une subvention. [58]

Sam Dickson, membre du conseil d’administration de la Charles Martel Society et du NPI, a représenté l’ancien chef du Ku Klux Klan, David Duke, ainsi que Richard B. Spencer et les Sons of Confederate Veterans [Fils des Vétérans Confédérés].

Jared Taylor …

Une figure clé de l’alt-right est Jared Taylor, qui était directeur de NPI et porte-parole de CCC.

Taylor s’est lié d’amitié avec Francis, qui l’a encouragé à fonder la publication phare de l’alt-right, le magazine raciste American Renaissance.

Ce magazine a reçu le soutien financier du Pioneer Fund, dirigé par l’ami proche de Taylor, J. Philippe Rushton. [60]

Un grand nombre des principaux nationalistes blancs universitaires d’American Renaissance sont financés par Pioneer Fund .

En outre, le Pioneer Fund est directement impliqué dans le financement de l’organisation mère de American Renaissance par le New Century Foundation; laquelle se décrit comme une ‘race-réaliste, une organisation de défense pro-blanc‘. [61]

Taylor croit en une corrélation générale entre la race et l’intelligence, où les Noirs sont généralement moins intelligents que les Blancs, et les Blancs sont généralement moins intelligents que les Asiatiques orientaux; tel qu’il est exprimé dans le livre controversé, The Bell Curve.

Taylor était présent au Forum conservateur à Saint-Pétersbourg. [62]

Dans son discours, Taylor s’est excusé pour les actions du gouvernement américain.

Et, il a promis à ses collègues russes que les vrais Américains comme lui soutiennent vraiment l’Europe et la Russie. [63]

Bien que Taylor est connu pour éviter l’antisémitisme, Don Black et David Duke ont assisté à des conférences de American Renaissance; et, ils étaient en contact avec lui. [65]

Don Black …

Dans les années 1970, Black était un grand sorcier du Ku Klux Klan et un membre du parti nazi américain.

En 1975, un an après la reprise de l’organisation par David Duke, Black a rejoint les Chevaliers du KKK.

David Duke et Don Black.

En 1995, Black et sa femme Chloé, auparavant mariée à Duke, ont fondé Stormfront; lequel était le premier grand site Web Nationaliste Blanc.

Stormfront …

Stormfront a commencé en 1990 sous un forum en ligne pour la campagne de Duke, en tant que sénateur de Louisiane.

Ce site a présenté les écrits de David Duke, William Luther Pierce, ainsi que des œuvres de l’Institute for Historical Review de Willis Carto.

En outre, Taylor fait partie du comité consultatif de rédaction de la principale diffusion de la Martel Society, The Occidental Quarterly (TOQ).

TOQ est une revue raciste pseudo-érudite consacrée aux ‘perspectives occidentales sur l’homme, la culture et la politique‘, publiée par William Regnery II.

L’Anti-Defamation League [ADL] l’a qualifié de ‘voix principale d’antisémitisme des intellectuels d’extrême droite.’ [66]

Le personnel de TOQ a constitué un ‘Who’s Who’ de la droite radicale.

Son fondateur et rédacteur en chef associé était Samuel T. Francis.

Son ancien rédacteur en chef était Kevin Lamb; lequel écrit depuis les années 1990 des publications racistes.

American Freedom Party …

En 2012, Virginia Abernethy s’est présentée, en tant que candidate à la vice-présidence du parti suprémaciste, American Freedom Party (anciennement: American Third Position Party).

Ce parti promeut le nationalisme blanc; et, il faisait partie du comité consultatif de la rédaction de TOQ.

Un administrateur de l’American Freedom Party est Kevin B. MacDonald (il sera rejoint par son ami Tomislav Sunic).

MacDonald est un membre original du comité de rédaction de TOQ et il fait partie du comité consultatif du National Policy Institute [NPI].

Dans ces articles sur TOQ, il a affirmé que les Juifs ont évolué de manière eugénique et sur le plan culturel pour améliorer leur capacité à rivaliser avec les non-Juifs pour les ressources.

Greg Johnson …

L’ancien rédacteur en chef de TOQ, Greg Johnson, a fondé en 2010 le site ‘Counter Currents‘, dont les principaux fondements sont inspirés de ‘La crise du monde moderne’ de René Guénon. [67]

Selon Johnson, l’alt-right a émergé pour remplacer le mouvement paléo-conservateur mourant; et, à la différence, ils explorent des sujets traditionnellement indésirables, tels que ‘les néo-païens, la paléo-masculinité, le nationalisme Blanc, des choses de ce genre.‘ [68]

Il est l’auteur de ‘Confessions of a Reluctant Hater’ [Confessions d’un Haineux Réticent] et l’éditeur de ‘On Being a Pagan‘ [Être païen] d’Alain de Benoist .

Johnson considère son propre mouvement North American New Right comme un développement de la Nouvelle Droite européenne.

De plus, il présente les œuvres de Savitri Devi, Julius Evola, HP Lovecraft, Francis Parker Yockey, Kerry Bolton, Alexandre Douguine et d’autres principaux fascistes de l’occultisme moderne.

Johnson soutient que l’hitlérisme ésotérique est une forme de spiritualité conçue pour les blancs; laquelle est une religion Indo-Européenne mettant l’accent sur la violence, le pouvoir et la virilité.

Il a passé des années à promouvoir le travail de Devi via Counter-Currents, la décrivant comme ‘l’une des personnalités les plus extraordinaires du 20e siècle‘. [69]

Richard B. Spencer de AlternativeRight.com a attiré l’attention de William Regnery II, qui a finalement repris le NPI.

Richard B. Spencer …

Spencer a obtenu un B.A. de l’Université de Virginie et, en 2003, une maîtrise de l’Université de Chicago.

Il est attiré par les écrits de Leo Strauss.

Et, son mémoire de maîtrise était une analyse de l’écolier de Francfort, Theodor Adorno.

Selon lui, Adorno avait peur d’admettre son amour pour la musique de Wagner parce qu’il était un antisémite soutenu par les nazis.

Spencer a abandonné un programme de doctorat à l’Université Duke.

Et, il devient en 2007 rédacteur en chef de The American Conservative, fondé par Scott McConnell (diplômé de la Phillips Exeter Academy), Pat Buchanan et Taki Theodoracopulos, un ami de Harvey Weinstein. [70]

Fondé en opposition à la guerre en Irak, le magazine a servi de voix pour s’opposer à la fois au libéralisme et à la politique de George W. Bush.

Finalement, Spencer est licencié parce qu’il est considéré comme ‘un peu extrême‘. [71]

Magazine Taki

Spencer est ensuite devenu le seul rédacteur en chef du Magazine Taki, fondé en 2007 par Theodoracopulos.

Puis, Spencer l’a lentement transformé en une rédaction de nationalistes blancs.

En 2013, Le magazineTaki a suscité une certaine controverse après avoir publié des articles en faveur du parti politique grec néo-nazi, le Golden Dawn [Aube dorée]. [72]

En décembre 2009, Spencer a quitté Taki pour lancer AlternativeRight.com.

Le site Alternative Right se décrit comme ‘une revue en ligne de traditionalisme radical‘ et dans ‘une tentative de forger une nouvelle droite intellectuelle indépendante‘. [73]

Jusqu’en octobre 2016, Spencer est marié à l’universitaire canado-russe Nina Kouprianova.

Elle a traduit en anglais certains des articles et livres de Douguine; dont The Fourth Political Theory et Martin Heidegger; lequel est publié par Radix de Spencer.

Puis, Nina Byzantina, la gérante du site Web relative à des questions sur la ‘Russie, Eurasia, méta- et géopolitiques et culture‘, a aussi écrit quelques articles sur Radix de Spencer.

Kouprianova a critiqué la couverture médiatique occidentale de Poutine comme ‘critique injustifiée‘. [74]

Elle et Spencer sont toutes deux apparues sur Russia Today, la branche de propagande de Poutine, pour défendre les actions russes en Ukraine.

Spencer appelle la Russie ‘la puissance blanche la plus puissante du monde‘; et, il admire l’autoritarisme de Vladimir Poutine. [75]

La préface de Martin Heidegger de Douguine est écrite par Paul Gottfried.

Occidental Quarterly et Radix publient aussi des articles de Kerry Bolton.

Gottfried a décrit ‘Thinkers of the Right: Challenging Materialism‘ [Les penseurs de droite: remettre en question le matérialisme] de Belton comme ‘l’une des études les plus éclairantes sur la droite de l’entre-deux-guerres ayant connu depuis des années.’ [76]

‘Réalistes raciaux’ blancs en Hongrie …

En 2014, Taylor et d’autres figures de proue du mouvement d’extrême droite, dont William H. Regnery II, Richard B. Spencer et Alexandre Douguine, devaient s’exprimer lors d’une conférence internationale réunissant des ‘réalistes raciaux‘ blancs en Hongrie.

Mais le Ministère de l’Intérieur hongrois a interdit l’événement.

Le gouvernement hongrois a jugé que l’événement s’agissait d’un ‘complot de la CIA‘ utilisable contre eux, dans le but d’accuser le pays d’être un foyer pour les militants d’extrême droite et pour les faire chanter dans les médias internationaux.

Intercepté à l’aéroport, Regnery est détenu une nuit et expulsé.

Douguine s’est vu refuser un visa d’entrée.

Après être entré dans le pays en train, Spencer est arrêté lors d’une descente de police et remis aux autorités de l’immigration. [77]

Unir la droite

À l’appui de ses efforts pour obtenir une présence prestigieuse pour le NPI à Washington, Spencer a expliqué:

Nous avons besoin d’une empreinte qui dit: Nous sommes ici, nous sommes queer [gays, homos], habituez-vous-y.’ [78]

Le nationaliste blanc Matt Heimbach accuse la clique élitiste du National Policy Institute (NPI) de Spencer, qui dirige le nationalisme blanc, d’être des ‘faggots’ [tapettes, gays]. [79]

Matthew Heimbach, le chef du Traditionalist Worker Party [TWP – Parti Ouvrier Traditionaliste]
Matt Heimbach …

En 2013, Heimbach obtient son diplôme de l’Université Towson, dans le Maryland, où il a créé la White Student Union (WSU).

Après l’obtention de son diplôme, le WSU de Heimbach est intégré au Traditionalist Youth Network [Réseau des Jeunes Traditionalistes], inspiré des enseignements de Julius Evola et de Francis Parker Yockey.

Il a des liens avec plusieurs organisations nationales épousant des idéologies similaires, notamment le Conseil des Citoyens Conservateurs (CCC), la League of the South [Ligue du Sud] (LOS), les Sons of Confederate Veterans et l’American Freedom Party (AFP).

Heimbach s’est rendu à plusieurs reprises en Europe pour demander conseil à des dirigeants d’extrême droite, notamment au Workers’ Party of Social Justice tchèque et au Golden Dawn en Grèce. [80]

Puis, Heimbach s’est converti au christianisme orthodoxe.

En 2015, Douguine prononce un discours (enregistré) lors de la présentation de ‘Trad Youth’ de Heimbach, lequel utilise le logo de la flèche du chaos de Douguine. [81]

[Cf: Le Parti Eurasia de Douguine et sa Magie du Chaos]

Selon lui, les nationalistes et les traditionalistes s’identifient à la philosophie d’Alexandre Douguine et à la Russie moderne, car la civilisation eurasienne illustre la vision du monde et la société traditionnelle de l’Europe, avant les influences du libéralisme, de la franc-maçonnerie, de l’impérialisme et des intérêts financiers. [82]

Heimbach a affirmé que ‘Poutine est réellement le leader des forces anti-mondialistes dans le monde‘.

Et, il a ajouté que la Russie de Poutine est devenue ‘une sorte d’axe pour les nationalistes‘. [83]

TWP – Nationalist Front …

En 2015, le TYN [Traditionalist Youth Network fondé par Matthew Heimbach] a créé le Parti Ouvrier Traditionaliste (TWP), en tant que ramification d’un parti politique en vue des élections de 2016.

Le 22 avril 2016, le TWP a formé une coalition avec l’organisation Aryan Nationalist Alliance [Alliance Nationaliste Aryenne – ANA].

Ensuite, l’ANA a changé son nom en Nationalist Front.

Le Nationalist Front crée une coalition.

Elle est rejoint par le Mouvement National-Socialiste (NSM) néo-nazi, la Ligue néo-confédérée du Sud, le Vanguard America néo-nazi et quatre autres groupes.

En août 2017, ces groupes ont participé au rassemblement de Unite the Right à Charlottesville, en Virginie.

Ils ont déclaré que leur objectif était de s’opposer au retrait d’une statue de Robert E. Lee de Emancipation Park [un parc].

Mais le rassemblement est devenu violent, après que des manifestants se sont affrontés avec des contre-manifestants.

Un homme, lié à des groupes suprémacistes blancs a percuté sa voiture dans une foule de contre-manifestants, tuant une personne et il en a blessé dix-neuf.

Parmi les personnalités d’extrême droite présentes figuraient:

‘Richard Spencer, l’animateur de Baked Alaska, l’ancien candidat Augustus Invictus du Parti libertaire, David Duke, le leader Nathan Damigo d’Identity Evropa, le fondateur Mike Enoch de Right Stuff, la League de the South fondé par Michael Hill, Henrik Palmgren l’hôte de Red Ice, le commentateur Faith Goldy de The Rebel Media, l’animateur Nicholas Fuentes de Right Side Broadcasting Network, un YouTubeur James Allsup, Pax Dickinson un ancien de Business Insider CTO, le blogeur Johnny Monoxide de Right Stuff, l’écribain Robert «Azzmador» Ray de Daily Stormer, Jason Kessler le contributeur de Daily Caller et l’organisateur du rassemblement et le présentateur Christopher Cantwell de Radical Agenda.’

The Rebel Media version canadienne de Breitbart …

The Rebel Media fondé en 2015 par les anciennes personnalités du Sun News Network, Ezra Levant et Brian Lilley est souvent présenté comme la version canadienne de Breitbart

Ezra Levant dans l’émission de InfoWars d’Alex Jones

Sous Levant, qui est juif, The Rebel est accusé d’être une plate-forme pour l’idéologie anti-musulmane d’extrême droite, connue sous le nom de contre-jihad. [84]

Faith Goldy, l’ancienne journaliste de Sun News, a rejoint plus tard le point de vente.

Gavin McInnes, fondateur de l’organisation d’hommes d’extrême droite, de Proud Boys, était aussi un contributeur.

De nombreux contributeurs de ‘The Rebel‘ ont annoncé leur départ, ou ont été licenciés, à la suite de la couverture médiatique du rassemblement ‘Unite the Right’ par Goldy et de son interview avec ‘The Daily Stormer‘.

Le 13 mars 2018, après que Heimbach est surpris en pleine liaison avec la femme de Matt Parrott, il est arrêté au motif qu’il a agressé sa femme et son porte-parole Parrott.

À cette époque, Heimbach est marié à la belle-fille de Parrott.

À la suite de l’incident, Parrott a fermé les sites Web du TWP; et, il a déclaré qu’il prévoyait de supprimer les données des membres, invoquant des problèmes de confidentialité.

Selon lui, le TWP n’existait plus car la crédibilité du groupe est détruite, dans ce qu’il appelait un ‘cirque de déchets blancs’. [85]

Le 27 mars, Parrott et son avocat ont publié une déclaration.

Elle expliquait que Parrott n’a ni supprimé ni détruit les informations sur les membres, car elles étaient pertinentes pour un procès fédéral en cours sur le rassemblement de Unite the Right d’août. [86]

Médias Arktos

Arktos Media – alt-right …

Daniel Friberg, fondateur d’Arktos Media, qui relie l’alt-right américaine à ses homologues européens, était présent au rassemblement de Unite the Right. [87]

Daniel Friberg fondateur d’Arktos Media

Le magazine antifasciste britannique Searchlight a identifié un lien direct entre Friberg et Richard B. Spencer dans le lancement par le NPI et Arktos Media du site Web AltRight, en janvier 2017.

Sur ce site Douguine est un contributeur régulier. [88]

Searchlight a suivi les progrès de la subversion et de l’alliance de Poutine avec de nombreux groupes politiques d’extrême droite au Royaume-Uni.

Et, il a conclu que ceux dont la menace est la plus évidente sont le Traditional Britain Group (TBG), Generation Identity, des groupes de forum Nazi et Arktos Media. [89]

Le TBG est une organisation politique conservatrice radicale traditionaliste au Royaume-Uni.

Son président est Lord Sudeley.

Son vice-président, le professeur John Kersey, se décrit comme un ‘traditionaliste radical et paléolibertaire‘. [90]

Lauder-Frost …

Avec la mort de son patron, le général Sir Walter Walker, le Western Goals Institute (WGI) à Londres est dissous.

Puis, son vice-président, Gregory Lauder-Frost, a fondé le TBG en 2001 pour poursuivre une grande partie des activités de l’oeuvre du WGI au Royaume-Uni. [91]

Lauder-Frost, un ex-dirigeant du Conservative Monday Club est lié à Le Cercle.

Lauder-Frost, qui a lu Modern History at Oxford [Histoire Moderne à Oxford], détient un doctorat sur ‘Les 50 dernières années de la Russie impériale‘.

Et, il est un expert reconnu en généalogie.

Il a été aussi rédacteur en chef des publications et secrétaire général de la Ligue Monarchiste internationale. [92]

Le TBG s’inspire de Joseph de Maistre, des auteurs de la révolution conservatrice allemande, dont Oswald Spengler, Ernst Jünger et Martin Heidegger, et de sommités fascistes comme Corneliu Codreanu et Francis Parker-Yockey.

Julius Evola est une autre référence très importante, citée très régulièrement sur leur page Web et dans d’autres documents développés. [93]

Katehon …

Searchlight a révélé un lien entre Lauder-Frost et un groupe de réflexion russe appelé Katehon.

Le conseil de surveillance Katehon comprend Leonid Reshetnikov, un lieutenant-général à la retraite du Service russe de renseignement étranger et Alexandre Douguine. [94]

En outre, le 12 octobre 2013, le TBG a aidé à promouvoir une conférence qui comprenait Douguine; et, il a présenté Alain de Benoist comme conférencier principal, intitulé ‘The End Of The Present World Conference‘ [‘La fin de la conférence mondiale actuelle‘].

Oliver Lane, un habitué du TBG et ami proche de Lauder-Frost, est un journaliste spécialisé dans le terrorisme et la radicalisation pour Breitbart News. [95]

La conférence annuelle de 2015 du TGB comprenait John Morgan, rédacteur en chef d’Arktos Books.

Le cofondateur et PDG d’Arktos est le magnat des mines suédoises, Daniel Friberg.

Il est pratiquement inconnu dans sa Suède natale, mais il est considéré par Searchlight comme ‘l’une des figures les plus influentes de l’extrême droite mondiale‘. [96]

Arktos …

Le nom ‘Arktos’ rappelle le titre de la publication ésotérique de Douguine, Arktogeya.

Joscelyn Godwin a écrit ‘Arktos: The Polar Myth in Science, Symbolism and Nazi Survival’ [Le mythe polaire dans la science, le symbolisme et la survie nazie], en référence à la patrie primitive des Aryens, identifiée à Thulé et Agartha.

Arktos est Ursa Major, la constellation la plus importante de l’hémisphère nord.

Selon Godwin, les quatre positions de la constellation, correspondant aux quatre saisons du zodiaque; lesquelles sont symbolisées par la croix gammée. [97]

La croix gammée est donc aussi un symbole du pôle Nord.

Depuis les Mystères antiques, il est vénéré comme un symbole phallique, entouré par la constellation Draco ou le Dragon, dont sa représentation est la tête de lion de Mithra.

Les constellations de la Grande Ourse (Ursa Major) et de la Petite Ourse (Ursa Minor) tournent autour du pôle nord céleste de précession (centrée en α Ursae Minoris).
Dans les quatre phases du temps, ils dessinent une croix gammée tourbillonnante.
L’étoile polaire avec les sept étoiles du nord et le symbole de la croix gammée sont utilisés dans de nombreuses cultures du monde depuis des temps immémoriaux pour représenter le principe de réalité, ou le Dieu de l’univers, dans sa façon d’apparition / de formation.
Arktos – publications nazies …

Il y a environ cinq ans, Arktos a commencé à se faire connaître sur la scène internationale pour avoir réimprimé d’anciens documents nazis, haineux et des nouveaux livres pour une nouvelle génération d’extrémistes plus sophistiquée d’une aile de droite.

En particulier, ils ont édité les livres de la Nouvelle Droite européenne et Identitaire [European New Right and Identitarian]. [98]

Il se concentre sur le matériel fasciste traditionaliste et ésotérique.

Et, il publie les travaux de Douguine, HP Lovecraft, Julius Evola, Alain de Benoist, Kerry Bolton et même ‘The Arctic Home of the Veda’ de Bal Gandadhar Tilak et ‘Germany’s Third Empire‘ de van den Bruck.

Arktos a publié ‘Fighting for the Essence: Western Ethnosuicide or European Renaissance?’ par Pierre Krebs, fondateur du Thule-Seminar, la branche allemande du GRECE.

[Fighting for the Essence: Western Ethnosuicide or European Renaissance? – Combattre pour l’Essence: un Ethnosuicide Occidental ou une Renaissance Européenne?]

En outre, Arktos a publié ‘War and Democracy‘ [Guerre et Démocratie] de Paul Gottfried, et ce malgré ses racines juives connues .

Jason Reza Jorjani …

Patrik Hermansson, un étudiant originaire de Suède, s’est infiltré dans l’alt-right; et, il a secrètement enregistré Jason Reza Jorjani, l’un des fondateurs, avec le nationaliste blanc américain Richard Spencer et d’autres, de AltRight Corporation.

Le premier livre de Jorjani, Prometheus and Atlas, publié par Arktos en 2016, a remporté le Book Award 2016 de la Parapsychological Association.

Jorjani a dit à Hermansson :

‘Nous aurons une Europe, en 2050, où les billets de banque auront Adolf Hitler, Napoléon Bonaparte, Alexandre le Grand.

Et, Hitler sera vu comme ça: comme Napoléon, comme Alexandre, pas comme un monstre étrange qui est unique dans sa propre catégorie; non, il sera juste considéré comme un grand leader européen.’ [99]

Les conférenciers du TBG ont également communiqué avec le NPI en présentant Greg Johnson, Tomislav Sunic et Alex Kurtagic; lequel est l’un des orateurs qui a fait des prévisions à la conférence de 2013 du NPI, où il a proclamé:

L’égalitarisme doit être présenté comme un mal.’ [100]

Kerry Bolton publie le journal Ab Aeterno, dont les contributeurs ont inclus Sunic, le Dr Dimitris Michalopoulos, Douguine et d’autres.

Tomislav Sunic …

Sunic, considéré comme l’un des intellectuels les plus importants de la Nouvelle Droite, est un ancien professeur qui a donné des conférences sur Carl Schmitt.

Les livres et les vues de Sunic peuvent être décrits étant dans le style du GRECE de l’école de pensée d’Alain de Benoist, qui a écrit une préface au livre de Sunic.

Les articles de Sunic sont publiés dans diverses revues américaines, françaises, allemandes et croates, y compris l’hebdomadaire ‘Historical Review‘, qui est associé à la Noontide Press de Willis Carto.

Paul Gottfried et Alain de Benoist ont tous deux écrit une préface de ‘Against Democracy and Equality’ [Contre la Démocratie et l’Égalité] de Sunic.

En octobre 2013, le NPI a organisé une conférence nationale, ‘After the Fall‘.

Les intervenants étaient des conférenciers de la précédente, notamment Spencer, Alex Kurtagic, Sunic et de nouveaux, tels qu’Alain de Benoist, Jack Donovan et William Regnery II.

Alex Kurtagic …

Kurtagic a collaboré avec son ami Kerry Bolton et a publié les travaux de Troy Southgate.

Kurtagic est le fondateur de Supernal Music, un catalogue de vente par correspondance de musique Black Metal; et, il est l’auteur de romans s’inspirant d’Ernst Jünger, Miguel Serrano et Savitri Devi.

Il est co-éditeur de Alternative Right de Spencer et il a écrit pour American Renaissance, Takimag, The Occidental Quarterly et Counter-Currents, où il a publié des critiques de Savitri Devi, de Miguel Serrano et de HP Lovecraft.

Kurtagic était l’éditeur d’une édition Imperium de Francis Parker Yockey, qui est mis en avant par Kerry Bolton.

Kurtagic est l’auteur de Mister, publié par Iron Sky Press en 2009 avec une préface écrite par Tomislav Sunic.

Mister implique une future Europe dystopique, où une secte hitlérienne ésotérique souterraine a établi des bases secrètes en Antarctique; et, laquelle conspire secrètement pour renverser le système.

Ils sont aussi responsables de la libération d’un Kevin MacDonald fictif; lequel, dans le roman, est incarcéré et devient le premier fugitif du monde.

Kurtagic travaille sur son deuxième roman à propos des ovnis Nationaux-Socialistes.

Kurtagic est le rédacteur en chef de Wermod & Wermod Publishing Group, qui a publié Blood de Jonathan Bowden.

Jonathan Bowden …

Bowden est un militant politique anglais qui a fait l’éloge d’Evola et de ses idées; et, il a donné des conférences sur sa philosophie.

Jonathan Bowden

D’après la description du livre :

‘Blood couvre un large éventail de sujets, y compris le marxisme occidental et Louis Althusser, la psychologie du satanisme, le national-socialisme, la conduite de la guerre, la réalité virtuelle, l’adoption dans le monde de l’art des normes de gauche, l’Internationale situationniste, Stuart Home, Wyndham Lewis et les tensions entre l’art et la politique totalitaire.’

Au début des années 1990, Bowden a déclaré qu’il a été vice-président du Western Goals Institute. [101]

En 1992, Bowden et Stuart Millson, un officier du Western Goals Institute et un ami proche de Gregory Lauder-Frost, ont co-fondé le Revolutionary Conservative Caucus.

Bowden rejoint le British National Party (BNP), où il est nommé “Cultural Officer” par Nick Griffin, en 2003.

En 2005, avec Troy Southgate, Bowden fonde New Right, un groupe de réflexion nationaliste et conservateur paneuropéen, directement inspiré de la Nouvelle Droite française.

Le symbole de la Nouvelle Droite est une version modifiée du symbole à huit flèches de la magie du chaos, similaire au symbole du Parti Eurasia de Douguine.

Brexit

Nigel Farage

Le Groupe Britannique Traditionnel (TBG) a des liens avec le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP).

L’UKIP a exercé une influence significative sur le Brexit.

Conformément au plan de Douguine, il faisait partie d’une stratégie des Russes pour saper l’OTAN et l’Union européenne.

L’alliance de la Russie avec l’extrême droite européenne a cherché à saper le pouvoir ‘atlantiste‘, en fomentant une agitation de droite, à travers l’Europe contre l’Amérique, l’OTAN et l’Union européenne.

Dans l’ensemble‘, Peter Pomerantsev, auteur de ‘Nothing Is True and Everything Is Possible’ [Rien n’est vrai et tout est possible], déclare dans une étude du monde sur la propagande du Kremlin, le plan de la Russie ‘est d’avoir un moyen de renverser l’unité européenne, et finalement l’unité euro-atlantique‘. [102]

Pour la plupart, les activités subversives russes ont cherché à alimenter le soutien à l’extrême droite en fomentant la controverse sur l’immigration étrangère, en particulier en provenance des pays musulmans.

Fomenter la controverse sur l’immigration étrangère …

L’immigration est l’une des questions politiques centrales dans de nombreux pays européens, et de plus en plus également au niveau de l’Union européenne.

Une contestation à des niveaux élevés contre l”immigration légale est associée à certains partis de l’extrême droite de l’UE.

Des partis d’extrême droite critiquant l’immigration ont pénétré le gouvernement en Autriche, au Danemark, en Italie, aux Pays-Bas, en Norvège, en Pologne et en Slovaquie.

Et, ils sont devenus des acteurs majeurs de la politique anglaise, suédoise, allemande et française. [103]

Parmi les principaux opposants européens à l’immigration figuraient Jean-Marie Le Pen, Thilo Sarrazin, Fjordman, feu Jörg Haider et Pim Fortuyn. [104]

Pendant la campagne électorale néerlandaise de 2002, Volkert van der Graaf assassine Fortuyn.

Il a déclaré l’avoir assassiné pour l’empêcher d’exploiter les musulmans comme ‘boucs émissaires‘ et de cibler ‘les membres faibles de la société‘ dans sa quête du pouvoir politique. [105]

Les suggestions des nationalistes européens de l’extrême droite …

Les nationalistes européens de droite suggèrent que les immigrés non assimilés menacent leurs cultures historiques; et qu’ils constituent une violation de leurs droits à une terre pour leurs propres peuples.

Avec des taux de chômage élevés et des populations immigrées non européennes, pour une partie inassimilée déjà au sein de l’UE, les partis politiques opposés à l’immigration ont amélioré leur position dans les sondages et les élections.

Les craintes sont aggravées car de nombreux immigrants, en Europe occidentale, sont des musulmans pauvres de la classe ouvrière du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

La perspective anti-immigration est majoritairement nationaliste, culturelle et économique.

Un nouvel indice, mesurant le niveau de menace perçue par les immigrés, est proposé et appliqué à un ensemble de données couvrant 47 pays et régions européennes. [106]

Les résultats montrent que Malte et Chypre ont la perception la plus forte d’une menace socio-économique des immigrés, suivis par l’Autriche, la Grande-Bretagne, l’Irlande du Nord et la Hongrie.

Et, les pays et les régions avec la perception la plus faible de cette menace sont l’Arménie, la Suède, la Roumanie et le nord de Chypre.

Selon le général de l’US Air Force …

Philip Breedlove le général de l’US Air Force, l’un des principaux commandants des États-Unis et de l’OTAN en Europe avance que Poutine et son allié, le président syrien Bashar Assad, ‘militarisent‘ la crise des réfugiés dans la région.

Il ajoute qu’il l’utilise cette crise pour saper la sécurité et l’unité de l’Europe.

Breedlove, le commandant suprême des forces alliées en Europe, de l’alliance militaire des 28 membres de l’OTAN, a déclaré lors d’une audition de la commission des services armés du Sénat américain, ce qui suit.

Ensemble, la Russie et le régime d’Assad militarisent délibérément les migrations dans le but de submerger les structures européennes et briser la résolution européenne.

D’après Breedlove, l’utilisation présumée par la Syrie de barils d’explosifs contre ses propres civils, ainsi que les frappes aériennes ‘aveugles‘ de la Russie en Syrie, prétendument utilisées pour aider l’Occident à combattre l’État islamique, visent apparemment des groupes rebelles qui s’opposent au gouvernement Assad.

Et, ils avaient pour but déplacer des civils et de créer une crise de réfugiés. [107]

Selon l’ONU …

D’après l’ONU, avec plus d’un million de migrants arrivés rien qu’en 2015, les nouveaux arrivants ont mis à rude épreuve les ressources et l’unité politique de la région avec les pays du sud de l’Europe tels que la Grèce, frappée par la récession; laquelle serait la plus durement touchée par le nombre de personnes arrivant par la mer.

Les ministres européens se sont réunis en février 2015 pour discuter de la crise des migrants, alors que l’on craint de plus en plus que la survie de la région ne soit en jeu.

Lors de la réunion à Vienne, l’Autriche avertit que l’afflux de migrants doit être réduit immédiatement.

Le ministre de l’Intérieur du pays a déclaré qu’il s’agissait ‘d’une question de survie pour l’UE‘. [108]

Selon Searchlight, ‘potentiellement, nous pourrions voir le [TBG] émerger comme un groupe détenant une emprise informelle sur des sections localisées de militants les plus radicaux, trouvés au sein de la base de soutien au UKIP.‘ [109]

UK Independence Party – UKIP …

Selon un sondage pré-référendaire, l’immigration était une priorité absolue pour les électeurs du camp ‘Leave‘ lors du récent vote sur le Brexit, réclamant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Des dirigeants du Leave comme Nigel Farage de UK Independence Party (UKIP), l’ancien maire de Londres et Boris Johnson (probablement le prochain Premier ministre) ont clairement exprimé leur position, selon laquelle ‘reprendre le contrôle’ des frontières du Royaume-Uni est essentiel pour la santé économique future.

L’UKIP est un parti politique eurosceptique et populiste de droite fondé en 1991 par l’historien Alan Sked sous le nom de Ligue anti-fédéraliste.

Rebaptisé UKIP en 1993, le parti s’est doté d’une plate-forme avec un programme d’extrême droite qui a fait accroître son soutien, en appelant à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

À partir de 2009, sous la direction de Farage, le parti a adapté sa politique à la classe ouvrière blanche.

Il a fait des percées significatives aux élections locales de 2013 et lors des élections européennes de 2014, il a reçu le plus grands nombres de voix.

Aux élections générales de 2015, le parti a obtenu le troisième plus grand poucentage de voix, mais un seul siège à la Chambre des communes.

En outre, Farage a des liens étroits avec Steve Bannon, qui a aidé l’UKIP dans sa campagne pour le Brexit.

Il l’a rencontré pour la première fois en été 2012, lorsque Bannon s’est intéressé aux mouvements de droite en Europe.

Bannon a invité Farage à passer quelques jours à New York et à Washington.

Se référant à Bannon, Farage a déclaré au New Yorker:

‘J’ai une très, très haute estime pour le cerveau de cet homme.’ [110]

Comme l’a noté Lucas Powers dans une analyse pour CBC News:

‘Une partie de ce bouc émissaire a consisté à pointer du doigt les migrants pour la lente et décevante reprise du Royaume-Uni, après la crise financière de 2008, ainsi que pour la disparition des services publics, en particulier en dehors des grands centres urbains.’ [111]

Au cours de la dernière décennie, le nombre de personnes nées à l’étranger vivant au Royaume-Uni a plus que doublé, passant de 3,8 millions en 1993 à environ 8,3 millions en 2014.

La victoire du Leave …

En 2015, quelques semaines avant le vote, les statistiques publiées montraient nettement que la migration vers le Royaume-Uni a atteint 333 000.

Ces statistiques ont été perçues comme un facteur essentiel dans la victoire du Leave.

Fait intéressant, le camp Leave a gagné le soutien d’une sous-section diversifiée d’électeurs, à la fois politiquement et économiquement.

Le facteur le plus clair semblait être l’éducation:

Selon le journal The Guardian, ceux qui ont un diplôme universitaire ont voté massivement pour rester contrairement à ceux qui n’en ont pas. [112]

Kahanisme

Selon Jonathan Stern, un Kahaniste basé à New York, dans une interview avec le site Web d’alt-right, Amerika.org:

‘Il est même impossible de commencer à quantifier à quel point le Kahanisme a été relancé par le Brexit, la victoire de Trump, la montée du Front national en France et d’autres mouvements populistes en Europe’.

‘Je suis avant tout un nationaliste juif, mais les Juifs sont blancs, donc naturellement je reconnais la logique derrière le nationalisme blanc.

‘Ce que nous avons en commun avec tous ces mouvements, c’est que nous sommes tous nationalistes.’ [113]

En plus de son activisme en Israël, Avigdor Eskin, l’associé de Douguine, est une figure de proue dans la sensibilisation des Juifs sionistes de droite à l’alt-right américaine et à des mouvements nationalistes en Europe occidentale.

Il est une personne importante au soutien du mouvement Afrikaner Rights, promouvant le mouvement en Israël et en Russie.

Il a coopéré avec Jean-Marie Le Pen et les nationalistes belges, à condition qu’ils se désolidarisent de leurs déclarations antisémites. [114]

Bannonisme

Bannon s’exprimant lors de la troisième conférence internationale sur la dignité humaine 2014.

Dans un discours prononcé à l’Institut pour la dignité humaine, à la Cité du Vatican, Steve Bannon qualifie Poutine de:

“Très, très, très intelligent”.

Il a affirmé que ‘notre Église’ doit explorer ce qu’elle accomplit avec le traditionalisme.

Et, particulièrement là, où elle soutient la cause du nationalisme.

En faisant référence à Alexandre Douguine, Bannon explique:

Concernant Vladimir Poutine.

Lorsque vous regardez profondément quelques fondements de certaines de ses croyances d’aujourd’hui.

Beaucoup d’entre eux viennent de ce que j’appelle l’Eurasianisme (Eurasisme).

Il a un conseiller qui rappelle Julius Evola* et différents écrivains du début du XXe siècle.

Ils sont vraiment les partisans de ce qu’on appelle le mouvement traditionaliste qui s’est métastasé dans le fascisme italien.

Beaucoup de traditionalistes sont attirés par cela. [115]

Breitbart

Après la mort de l’ancien membre du conseil d’administration en 2012, Andrew Breitbart, Steve Bannon devient le président exécutif et Solov prend la fonction de PDG.

Andrew Breitbart (à gauche) Larry Solov (à droite de Breitbart) et Netanyahu.

Ce sont les 10 millions de dollars de l’argent de Mercer, un membre du CNP, qui ont permis à Bannon de financer Breitbart avec l’intention expresse d’être un Huffington Post pour la droite. [116]

En 2012, Bannon a cofondé le Government Accountability Institute (GAI).

Le GAI a reçu un financement de la Fondation de Mercer Family et du Donors Trust, affilié aux frères Koch. [117]

Les méthodes de recherche de GAI comprennent:

  • l’analyse des déclarations de revenus,
  • des journaux de bord et des documents de gouvernements étrangers,
  • ainsi que l’exploration de données sur le Web profond. [118]

Le groupe est connu pour son implication dans la publication des livres d’investigation:

  • Clinton Cash: ‘The Untold Story of How and Why Foreign Governments and Businesses Helped Make Bill and Hillary Rich[L’histoire inédite de comment et pourquoi les gouvernements et les entreprises étrangers ont contribué à rendre Bill et Hillary riches]
  • et de ‘Bush Bucks: How Public Service and Corporations Helped Make Jeb Rich.‘ [Bush Bucks: Comment la fonction publique et les entreprises ont contribué à rendre Jeb riche]

Bloomberg a qualifié Bannon de ‘l’agent politique le plus dangereux d’Amérique‘. [119]

Bannon affirme à The Hollywood Reporter:

‘L’obscurantisme, ça a du bon.

Dick Cheney. Dark Vador. Satan.

C’est le pouvoir.

Ça nous aide seulement quand ils se trompent.

Quand ils sont aveugles à propos de qui on est et ce que nous faisons.’[120]

Dans une interview avec The Daily Beast, Bannon a fièrement déclaré:

‘Je suis un léniniste.

Lénine voulait détruire l’État.

Aussi ceci est mon objectif.

Je veux tout foutre en l’air, et détruire tout l’actuel establishment.’ [121]

D’anciens amis à Bannon précisent qu’il affectionne deux livres:

The Art of War [L’art de la guerre] de Sun Tzu’ et ‘Hindu Bhagavad Gita’.

Ils racontent l’histoire d’une guerre sainte pour établir le dharma.

Un autre ami note son ‘obsession‘ pour les batailles militaires de la Grèce antique et de Rome.

Une de ses favoris est la guerre de Péloponnèse menée entre Athènes et Sparte.

Jones a déclaré:

‘Il a beaucoup parlé de Sparte; comment Sparta a vaincu Athènes, il a adoré l’histoire’. [122]

Bannon a eu un MBA à Harvard.

Il a servi comme assistant spécial du chef des opérations navales au Pentagone; et, il est devenu vice-président de Goldman-Sachs.

Biosphère 2 …

Et en 1993, il est nommé directeur par intérim de Biosphère 2.

Une expérience écologique, où huit personnes et des milliers de plantes devaient survivre dans un environnement clos.

Or le projet a rencontré de nombreux problèmes.

Il a été soupçonné de charlatanisme pour son association avec un culte New Age.

Le projet a été fondé par John P. Allen, qui a été le chef d’une commune connue sous le nom de Synergia Ranch, dans les années 1970; lequel s’appelait un ‘culte semblable à Jonestown’*.

[*L’expérience de Jonestown était une création de contrôle mental déclenchée par la CIA.

“Jim Jones est à l’origine d’une des dérives religieuses les plus connues de l’Histoire ayant provoqué un traumatisme à l’échelle mondiale. Sa communauté a connu une fin tragique le 18 novembre 1978 à Jonestown, où 908 personnes périrent par ingestion de cyanure de potassium ou assassinat.”Mk-Ultra – Artichoke – Greenbaum – La Société d’Écologie Humaine]

Puis, Allen est accusé de pratiquer le contrôle de l’esprit et d’abuser physiquement des membres.

Il a affirmé ce qui suit.

‘Nous pouvons accélérer l’évolution elle-même en aidant à la dynamique évolutive de la planète.’ [123]

Allen a enseigné une philosophie apocalyptique; laquelle est que la vie sur Terre se dirige vers un désastre écologique et que le seul espoir de l’homme est de démarrer une civilisation New Age sur Mars.

Comme l’a observé un scientifique:

Ils ont rejeté tous les avertissements concernant des problèmes prévisibles avec le projet; et, ils ont répondu que ‘la science traditionnelle a foiré la terre.

Donc nous n’en avons pas besoin.’ [124]

Dans les années 1990, Bannon est réalisateur et producteur dans l’industrie cinématographique et médiatique Hollywoodienne.

Il a produit dix-huit films.

En 2004, il est présenté à Peter Schweizer et à l’éditeur Andrew Breitbart; lequel par la suite, le décrira plus tard comme le Leni Riefenstahl du mouvement Tea Party. [125]

En 2007, Bannon a écrit un ‘traitement’ pour un nouveau documentaire intitulé ‘Destroying the Great Satan: The Rise of Islamic Facism (sic) in America‘. [Détruire le grand Satan: la montée du fascisme islamique (sic) en Amérique].

Le plan décrit le CAIR [Council on American-Islamic Relations] et le Islamic Society of North America comme des ‘djihadistes culturels.’

Bannon qualifie le Washington Post, le New York Times, le NPR, ‘les Universités et la Gauche’, la ‘Communauté juive américaine’, l’ACLU, la CIA, le FBI, le Département d’État et la Maison Blanche de ‘facilitateurs’ d’une mission secrète pour établir une République Islamique aux États-Unis. [126]

Dès son plus jeune âge, Bannon est influencé par le catholicisme traditionaliste de sa famille. [127]

Connu comme un lecteur vorace, Bannon a commencé par l’histoire catholique romaine; puis, il est passé au mysticisme chrétien et à la métaphysique orientale.

Dans la marine, il a brièvement pratiqué le bouddhisme zen. [128]

La lecture de Bannon l’amène finalement à l’œuvre de René Guénon. [129]

Les thèmes communs de l’effondrement de la civilisation occidentale et de la perte du transcendant dans ‘La crise du monde moderne‘ de Guénon et la ‘Révolte contre le monde moderne’ de Evola a attiré Bannon vers le traditionalisme.

Julius Evola

Comme le résume Joshua Green dans Devil’s Bargain, Guénon, comme Bannon, sont attirés par une grande vision apocalyptique de l’histoire; laquelle identifiait deux événements comme marquant le déclin spirituel de l’Occident: la destruction des Templiers en 1312 et la paix de Westphalie en 1648. [130]

De même comme Bannon, Guénon et Evola croyaient que l’Occident passe par le Kali Yuga, un ‘âge sombre‘ de 6000 ans quand la ‘tradition‘ est totalement oubliée.

La vision apocalyptique sombre de Bannon est inspirée de The Fourth Turning [Le Quatrième Tournant ], un livre de William Strauss et Neil Howe.

En tant que documentariste, Bannon a discuté des détails de la théorie générationnelle de Strauss-Howe dans Generation Zero.

Selon l’historien David Kaiser, qui a servi de consultant, le film ‘s’est concentré sur l’aspect clé de leur théorie.

L’idée est que, tous les 80 ans, l’histoire américaine est marquée par une crise ou un ‘quatrième tournant’ qui a détruit un ordre ancien.

Et, il en a créé un nouveau.’

Kaiser a déclaré que Bannon est ‘très familier avec la théorie de la crise de Strauss et Howe; et, depuis un certain temps, il réfléchissait à la façon de l’utiliser pour atteindre des objectifs particuliers.’ [131]

Les auteurs décrivent chaque tournant comme ayant duré environ 20 à 22 ans.

Quatre tournants composent un cycle complet d’environ 80 à 90 ans, que les auteurs appellent saeculum; d’après ce mot latin, il signifie à la fois ‘une longue vie humaine‘ et ‘un siècle naturel‘.

Comme le prétendent les auteurs, ils rejettent les perceptions de l’histoire linéaire:

Au lieu de cela, nous adoptons l’idée de presque toutes les sociétés traditionnelles.’ [132]

Ils décrivent un cycle en quatre étapes d’ères sociales ou d’humeur, qu’ils appellent des ‘tournants‘ qui incluent: The High, The Awakening, The Unraveling et The Crisis [L’Apogée, le Réveil, le Dénouement et la Crise].

Selon les auteurs, le quatrième tournant est une crise.

C’est une ère de destruction; elle implique souvent la guerre, dans laquelle la vie institutionnelle est détruite et reconstruite en réponse à une menace perçue pour la survie de la nation.

Après la crise, l’autorité civique renaît, l’expression culturelle se réoriente vers un objectif communautaire et les gens commencent à se positionner en tant que membres d’un groupe plus large. [133]

Un article de février 2017 de Business Insider, intitulé ‘L’obsession de Steve Bannon pour une théorie sombre de l’histoire devrait être inquiétante‘, a commenté: 

Bannon semble essayer de provoquer le “quatrième tournant“.’ [134]

Ann Hornaday, critique de cinéma pour le Washington Post, en référence au Fourth Turning de Bannon du film Generation Zero, a noté:

‘Provoquer l’Apocalypse.

Il y a une envie presque fétichiste de tout voir exploser.

C’est presque comme s’il invitait un feu purificateur, pour simplement raser l’édifice, raser les institutions.

Je pense que c’est si dramatique.’ [135]

Bannon en guerre …

Dans son discours à l’Institut pour la dignité humaine, le catholique Bannon, a expliqué que l’Église et la civilisation occidentale sont en ‘guerre déclarée’ avec la laïcité de ‘l’islamo-fascisme djihadiste‘.

Il a affirmé que cela marquait les toutes premières étapes d’un ‘conflit très brutal et sanglant‘; et, il appelle les ‘militants de l’église’ à se lier et à lutter pour leurs croyances.

Pat Buchanan a embrassé la théologie militante de l’Église, dans un essai publié en 2009 du magazine conservateur Human Events, affirmant:

‘Une laïcité triomphante a conquis les sommets d’Hollywood aux médias, des arts et l’académie et, elle n’aime rien de plus que les insultes et les blasphèmes moqueurs de l’Église de Rome.’ [136]

Le collaborteur de Breitbart, Benjamin Harnwell a fondé L’Institut pour la dignité humaine (IHD – The Institute for Human Dignity).

Harnwell a été un assistant pendant longtemps de Nirj Deva, un membre conservateur du Parlement européen promouvant une ‘voix chrétienne‘ dans la politique européenne. [137]

L’Institut soutient également Matteo Salvini, le chef du parti Northern League [Ligue du Nord], le nationaliste italien de droite qui a fait l’éloge de Benito Mussolini.

Et, il est un fervent partisan de Donald Trump et Marion Le Pen, une ‘étoile montante‘ et nièce de Marine Le Pen. [138]

Otto von Habsburg est un mécène de l’institut. [139]

Lord Nicholas Windsor, le plus jeune enfant du duc de Kent, succède à Harnwell en tant que président. [140]

Le duc de Kent est un grand maître de la Grande Loge Unie, l’organe directeur de la franc-maçonnerie en Angleterre et au Pays de Galles

Otto von Habsburg

L’institut a des liens avec des catholiques traditionalistes; lesquels s’opposent au Vatican II et aux réformes du pape François, comme le cardinal américain Raymond Burke, patron de l’Ordre Souverain et Militaire de Malte.

Raymond Burke …

Burke a également soutenu la réconciliation de la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX) avec le Vatican. [141]

En 2014, Bannon rencontre Burke.

Tous deux pensent que Francis est un égaré dangereux et probablement un ‘socialiste‘. [142]

Après une confrontation avec les chevaliers au sujet de sa prétendue distribution de préservatifs, le pape François a remplacé Burke, .

Par conséquent, le pape à retirer le grand maître de l’ordre.

Selon un chevalier influent, il y avait un sens dans l’ordre; lequel est que le grand maître suivait l’exemple du Cardinal Burke parce qu’il projetait une autorité découlant de son soutien par l’administration de Trump. [143]

Dans l’espoir de régler le problème du préservatif, le pape a rencontré Burke en privé le 10 novembre 2016; et il lui a clairement indiqué qu’il souhaitait que la franc-maçonnerie soit ‘nettoyée‘ de l’ordre. [144]

Cardinal Raymond Burke

Bannon et Burke sont associés à Gloria, la princesse de Thurn et Taxis, veuve du membre du Club 1001 et chevalier de Malte, Johannes; lequel est le 11e prince de Thurn et Taxis (1926 – 1990).

Gloria …

À dix-neuf ans, Gloria a rencontré et épousé son mari, alors âgé de 53 ans.

Dans les années 1980, le couple est connu pour leur style de vie somptueux, devenant des icônes sociales et de la mode.

Gloria a intégré la jet-set européenne.

Puis, elle est qualifiée dans les médias de ‘princesse punk‘ et de ‘Princess TNT‘, traînant dans les clubs avec Mick Jagger et Andy Warhol. [145]

Dans les années 1970, Johannes a lancé des fêtes avant-garde; et, comme il était bisexuel, il était vu souvent dans les discothèques gays. [146]

Gloria, qui est aussi devenue une artiste à succès; elle a été invitée par l’Hôtel Chelsea à faire une série de pastels de ses locataires les plus célèbres. [147]

Avant le jour des élections de 2016, Gloria faisait partie de la douzaine de femmes à assister à la fête d’anniversaire de son amie proche Hillary Clinton. [148]

Bannon a qualifié le château de 500 pièces de Gloria, à Ratisbonne, comme site potentiel pour une ‘école de gladiateurs‘ pour éduquer et former les catholiques d’extrême droite. [149]

Selon le New York Times, Gloria, qui est maintenant une fervente catholique traditionaliste et une amie proche du pape Benoît.

Elle ‘est devenue la reine du soleil autour de laquelle gravite de nombreux catholiques romains traditionalistes opposés au pape François.

Gloria travaille également en étroite collaboration avec Carlo Maria Viganò.

Viganò est surtout connu pour avoir dénoncé deux scandales majeurs du Vatican:

  • celle des fuites du Vatican de 2012, dans lequel il a révélé la corruption financière au Vatican,
  • et une lettre de 2018, dans laquelle il a accusé le pape François, et d’autres dirigeants de l’Église, d’avoir dissimulé des allégations d’abus sexuels contre l’ancien cardinal, Theodore McCarrick.

Le New York Times a déclaré que la lettre de Viganò contenait ‘des allégations non fondées et des attaques personnelles.’

Et, il l’a décrite comme ‘une extraordinaire déclaration publique de guerre contre la papauté de François à son moment peut-être le plus vulnérable.‘ [150]

Sous la direction de Bannon, a expliqué Robert Mackey dans ‘Steve Bannon a fait de Breitbart un espace pour les écrivains pro-israéliens et les lecteurs antisémites‘ pour The Intercept:

‘Le site est devenu très populaire auprès des lecteurs antisémites, en commercialisant de manière agressive des théories du complot sur une élite ‘mondialiste’ financière, et médiatique des ‘maîtres de marionnettes’ dirigeant secrètement le monde.‘ [151]

Et, au début de la présidence de Trump, Bannon a émergé comme un faucon sur les questions liées à Israël et un partenaire pour les groupes d’extrême droite et les militants.

Ces derniers espéraient pousser l’administration de Trump loin à droite de la politique étrangère américaine traditionnelle au Moyen-Orient.

L’Organisation sioniste d’Amérique (ZOA) est venue à la défense de Bannon et a accusé l’ADL d’un ‘assassinat de caractère‘.

L’organisation a déclaré dans une communiqué:

‘Accuser M. Bannon et Breitbart d’antisémitisme est orwellien.

En fait, Breitbart lutte courageusement contre l’antisémitisme.’ [152]

De plus, Bannon a reçu un fort soutien de Caroline Glick, une chroniqueuse du Jerusalem Post, dont le Premier ministre Netanyahu a tenté de persuader de rejoindre la liste du Likoud pour la Knesset lors des élections israéliennes de 2015.

Glick a écrit sur son compte Facebook que ‘Steve Bannon n’est pas antisémite. Point. Il est anti-gauchiste.‘ [153]

La Coalition juive républicaine a également publié une déclaration, attribuée au membre du conseil d’administration Bernie Marcus, qui a affirmé que Bannon ‘est un sioniste passionné et un partisan d’Israël.‘ [154]

D’autres personnalités de droite qui sont venues à la défense de Bannon comprenaient le rabbin Shmuley Boteach.

Boteach est un associé du milliardaire républicain Sheldon Adelson et de Joel Pollak, un écrivain juif et rédacteur en chef de Breitbart.

En 1988, Boteach est envoyé à l’âge de 22 ans par le rabbin Schneerson en tant que shaliach (émissaire) du Chabad-Loubavitch à Oxford, en Angleterre. [155]

Cependant, le soutien le plus important pour Bannon est venu du représentant en chef d’Israël aux États-Unis, l’ambassadeur Ron Dermer. [156]

Et pourtant, Breitbart, sous la direction de Bannon, s’est aligné non seulement sur l’alt-right américaine mais aussi sur la droite populiste européenne. [157]

Puis, Breitbart News a annoncé qu’il s’étend en France et avoir engagé la nièce du chef du parti du Front national, Marion Marechal-Le Pen, pour y diriger Breitbart News.

Néanmoins, comme le rapporte Robert Mackey:

Beaucoup de ces partis, dont le Front national français et le Parti néerlandais de la Liberté [Freedom Party], sont également de fervents partisans d’Israël, voyant dans l’idéologie nationaliste de l’État juif un miroir de leur propre quête de vivre dans un environnement ethniquement pur.

Des États-nations, libres de discriminer ou d’expulser les musulmans.’ [158]

Marion a également admis en 2014:

C’est vrai, je vais souvent à l’ambassade de Russie.

Ma tante m’encourage à le faire.‘ [159]

Alt-Reich par David Livingstone

[Des passages sont abrégés ou résumés]

Article en entier sur Ordo Ab Chao.ca


Autres informations en lien / utiles ou de critiques

Autres articles de David Livingstone


Vous pourriez aussi aimer...

2 commentaire

  1. Après les élections, la Chasse va débuter.
    Tout les conspis antivax religieux, tout ceux juger anti LGBTCIA woke avortements ect vont être traquer et littéralement mis à l’amende.

  2. Long mais enrichissant. Beaucoup de faits sont liés mais parfois pas comme on le pensait.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *