Les hommes de Moubarak lancent la contre-attaque…

«Nous avons arrêté 50 à 100 baltaguis et nous les avons remis aux soldats, explique un activiste. Ils ont dit qu’on leur avait donné 100 livres égyptiennes et un repas pour attaquer les manifestants. » «La voilà, la démocratie de Moubarak!» Mohamed Magdi, un médecin volontaire de 25 ans, sort de la petite mosquée hors …