Implants miniaturisés ou puces “espions”: les nanos qui font peur…

De Annie HAUTEFEUILLE (AFP) – 21 févr. 2010 Implants miniaturisés ou puces “espions”: les nanos qui font peur PARIS — Implants cérébraux miniaturisés, invisibles puces communicantes cachées sous la peau : réelles ou relevant encore de la fiction, des technologies susceptibles de menacer les libertés voire l’homme lui-même suscitent craintes et interrogations éthiques. Peut-on augmenter …