Julian Assange et son équipe seraient responsables de Wikileaks.org, un site Web de dénonciation relative à des fuites très médiatisées.

Mais doit-on prendre les histoires de Julian Assange au pied de la lettre?

Un des faits très peu médiatisé est que Assange a eu des liens avec “The Family”, la secte de lavage du cerveau au LSD pour enfants.

Julian Assange aurait été mentalement contrôlé, alors qu’il était membre de la secte connue sous le nom de ‘The Family’.

Par ailleurs, The Family était connue sous les nom de Santiniketan Park Association et Great White Brotherhood [Grande Fraternité Blanche].  

?

“The Family” a battu, affamé, abusé sexuellement des enfants de la secte et leur injectait du LSD.

La dirigeante de “The Family” était Anne Hamilton-Byrne, née Evelyn Edwards.

Photo prise de l’article de Aangirfan

En 1994, Anne Hamilton-Byrne et son époux William (Bill) évitent la prison et, chacun d’entre eux est condamné à une amende de 5 000 $.

Certains pensent que la secte contrôlait l’esprit de ses enfants, probablement au nom de la CIA et de ses amis, et que le groupe a utilisé le LSD dans la création de candidats mandchous via MK-Ultra et d’autres programmes associés.

Hamilton-Byrne a prétendu être Jésus.

Dans les années 80, la police a estimé que la fortune de Hamilton-Byrne pourrait atteindre 50 millions de dollars. 

Selon des sources, les survivants qui ont pu être sauvé de la secte sont anéantis.

‘Malgré tous les témoignages qu’ils ont donné, le système les a laissés tomber.’

~

La secte de Hamilton-Byrne était basée dans la région du lac Eildon près de Melbourne à Victoria, en Australie.

Ce mouvement a fonctionné dans les années 1970 et 1980, comptant environ 500 membres.

On estime qu’un quart des membres étaient des infirmières et d’autres membres du personnel médical.

Le commencement 
Image reprise du site Aangirfan
Hôpital Newhaven

À la fin des années 1960 et dans les années 1970, l’hôpital Newhaven de Kew, à Victoria, était un hôpital psychiatrique privé détenu et géré par Marion Villimek, membre de “The Family”.

L’hôpital était un véritable terrain de recrutement pour de nouveaux membres sous la direction de John Mackay et Howard Whitaker, des psychiatres de The Family.

Les patients de Newhaven ont été “traités” avec du LSD et des électrochocs.

Un patient a subi deux lobotomies.

Beaucoup de son personnel et de psychiatres traitants étaient également membres de The Family.

Certains des enfants de The family ont été obtenus par adoption, ou issus des membres de la secte.

D’autres ont été remis par les parents à la secte.

Mais … 

Les patients fréquentaient l’hôpital de Newhaven pour des soins psychiatriques (…) ont été encouragés à rejoindre la secte.

D’autres ont été encouragés ou obligés “légalement” par les médecins et les travailleurs sociaux à faire adopter leurs enfants, pour qu’ils soient secrètement remis à la secte.” 

“Ils ont utilisé leur réseau de médecins, d’infirmières, de travailleurs sociaux et d’avocats pour convaincre de nombreuses femmes de faire adopter leurs enfants.

Dans d’autres cas, les bébés étaient simplement ramassés, retirés des hôpitaux et remis à la secte.

En 1992, une enquête est ordonnée sur la présomption du décès d’un des patients de Newhaven par “thérapie du sommeil profond”.

“L’enquête a montré des preuves de l’utilisation généralisée de la thérapie par électrochocs et du LSD chez les patients.

Et, elle a finalement conclu, qu’elle n’avait trouvé aucune preuve qu’une “thérapie du sommeil profond avait été utilisée sur ce patient en particulier.

(- Wiki des damnés)

Des enfants de The Family
“Produire des sujets qui se pliaient à la volonté du chef du groupe.”

Hamilton-Byrne a affirmé qu’une guerre apocalyptique était imminente et, qu’elle avait le devoir de rassembler des enfants en vue d’un nouveau monde.

Les enfants devaient croire qu’Anne Hamilton-Byrne était leur mère biologique et, qu’elle était le messie du monde. 

Ils devaient croire que les autres adultes du groupe étaient leurs tantes et oncles.

Certains parmi eux étaient en fait leurs parents. 

Les enfants ont rarement eu accès au monde extérieur.

Anne Hamilton-Byrne est décédée à l’âge de 96 ans.

Elle n’a jamais été poursuivie pour maltraitance d’enfants, fausses adoptions, fraude à la sécurité sociale ou pour avoir supervisé l’administration de stupéfiants et des “médicaments” d’ordre psychiatriques sur des enfants.

Certains des enfants, qu’elle a adopté, ont réussi à obtenir des demandes d’indemnisation mais elle n’est jamais allée en prison.

La police a estimé que sa fortune pouvait atteindre 50 millions de dollars dans les années 80. 

D’autres sources ont estimé sa fortune à 10 millions de dollars et à 150 millions de dollars.

Pourquoi les médias grand public n’ont-ils pas diffusé le lien entre Julian Assange et The Family? 

Si le gouvernement et les grands médias voulaient détruire sa crédibilité, ils pourraient facilement le faire. 

Les informations révélées par l’enquête sur The Family ont été classées Top Secret.

Ben Shenton dit qu’il a vu Sarah, la “fille préférée” de Hamilton-Byrne, être battue jusqu’au sang.

Life behind the wire par Ben Shenton

“Je la regardais se faire ceinturer avec une boucle et, elle est battue au point où elle se tortillait dans ses vêtements.”

“Entendre son corps s’écraser sur les balustrades, c’était horrible de savoir qu’ils avaient le pouvoir de le faire et qu’ils le feraient.”

En 2009, pour la toute première interview, Anne Hamilton-Byrne révèle les secrets du culte The Family (Vidéo, 60 Minutes d’Australie)

(- Wikileaks et Assange – Héros ou agent de Désinformation?‘Enfants des damnés: Comment ma mère m’a donné à un culte sinistre quand j’étais bébé’)

Une enquête incendiaire et déchirante sur cette secte la plus notoire d’Australie a été faite.

The Family – Long métrage documentaire, 2016.

 Autre bande annonce ici
~

En 1978, Anne Hamilton a épousé William (Bill) Byrne et ils prirent le nom de famille Hamilton-Byrne.

En 1983, la police a visité la propriété du Lake Eildon pour rechercher une fille disparue.

Elle n’a pas été retrouvée.

En août 1987, après que deux enfants ont réussi à s’échapper, la police a secouru six enfants de la secte.

En octobre / novembre 1987, Bill et Anne Hamilton-Byrne étaient à Hawaï.

Vers juin 1989, le détective Lex de Man rédigea un rapport recommandant que la police de Victoria ouvre une enquête criminelle sur The Family.

Lex De Man est le policier qui a passé cinq ans à traduire en justice Anne Hamilton-Byrne, la chef de la secte The Family.

De Man est toujours hanté par l’affaire.

~

Julian Assange  est né en 1971 à Townsville dans le Queensland en Australie.

Il semblerait qu’avec sa mère et son demi-frère, Julian a passé son enfance à fuir le père de son demi-frère.

Ce père était membre de la secte The Family, dirigée par Anne-Hamilton Byrne.

Anne-Hamilton Byrne dirigeait sa “secte d’enlèvement d’enfants” à la périphérie de Melbourne.

“Byrne teignait les cheveux des enfants en blond et les nourrissait au LSD.”

“L’Association du parc Santiniketan d’Anne Hamilton-Byrne conditionnait les enfants avec de la drogue, à la privation sensorielle, à la privation de sommeil, à la torture et aux abus rituels sexuels afin de produire des sujets qui se pliaient à la volonté du chef du groupe.”

(cf: Wiki des damnés)

Bien qu’Assange affirme avoir “fuit” la secte , ses allégations de liens avec les services de renseignement australiens, ainsi que ses cheveux étranges de couleur “platine” (distinctifs des enfants élevés dans le groupe), suggèrent que les connexions peuvent être beaucoup plus profondes.

Rappelons dans ce contexte que le groupe pratique une méthodologie de contrôle mental rigoureuse et sophistiquée.

Assange lui-même peut ne pas être sincèrement conscient de la profondeur de ses liens apparents avec le groupe. 

L’organisation a développé de multiples identités pour les enfants élevés dans ses rangs; et, elle leur a obtenu également plusieurs passeports. 

Assange affirme que les services de renseignements australiens l’ont conseillé et, qu’il existe un lien apparent entre les services de renseignements australiens et la secte.

Le LSD?

La société pharmaceutique Sandoz aurait distribué du LSD gratuitement à The Family […]”

“Notez que Lundstrom a vendu son entreprise familiale à la société Sandoz.”

Faisant partie de l’ancien complexe IG Farben, c’est l’entreprise qui a développé le LSD et, selon Sarah Moore, l’a fourni gratuitement à la secte de Hamilton-Byrne.”

Sarah Moore était une fille adoptée d’Anne-Hamilton Byrne

Elle a écrit “Invisible, Non entendue, Inconnue”.
Décédée en mai 2016 d’une insuffisance cardiaque, elle avait 47 ans.

“A noter que les éléments de l’ancienne firme IG Farben se sont fondus en un élément essentiel du réseau de capitaux Bormann, la composante économique du Reich Souterrain.”

“Sandoz a acheté l’entreprise familiale du financier nazi suisse Carl Lundstrom, lui donnant ainsi le capital avec lequel il a réalisé ses efforts politiques”

“Parmi ces efforts figure le site de téléchargement de Pirate Bay, avec un parti politique associé (le Pirate Party) et un serveur PRQ qui, héberge WikiLeaks.”

(Wiki des damnés)  

‘Sandoz fournissait non seulement d’importantes quantités de cette drogue à la CIA, mais conseillait également le service sur ses utilisations potentielles, défensives ou offensives, notamment en vue des expérimentations secrètes aux États-Unis et en Europe.’

(Quand la CIA menait des expériences sur des cobayes français /

En 1951, un village français a-t-il été arrosé de LSD par la CIA?)

Reich Souterrain

Avec ses capacités économiques, politiques et d’espionnage, le groupe Bormann incarne le triomphe des forces du national-socialisme de l’après-guerre. 

Alors que les États-Unis étaient l’élément dominant du système international des cartels, avant et pendant la Seconde Guerre mondiale, le groupe Bormann est la principale entité de l’économie mondiale des entreprises d’après-guerre. 

(cf: Martin Bormann – Nazi en exil)

Pirate Bay et WikiLeaks

Comme il est vu dans Leak This! Wikispooks and the world of Stieg Larsson, le Pirate Party aide à sponsoriser la présence de WikiLeaks en Suède. 

(cf: Wiki des damnés)

Le serveur PRQ (qui dessert Pirate Bay et WikiLeaks) est en grande partie financé par le luminaire nazi Carl Lundstrom. Et, il sert également un site qui s’adresse aux pédophiles, qui est utilisé pour “préparer” des partenaires potentiels.

Non seulement, les serveurs de WikiLeaks ont été fournis par le financier suédois nazi Carl Lundstrom mais Pirate Bay est constitué en tant que société écran offshore aux Seychelles .

(Pirate Bay a été vendu à une société de jeu suédoise mais l’entreprise a fait faillite. La vente devait être financée par la vente d’actions et, GGF a augmenté de 170%, un jour avant que la transaction soit annoncée, ce qui soulève des accusations de délit d’initié.)

Selon des sources de la Silicon Valley, la relation Pirate Bay / WikiLeaks permettrait au “Reich souterrain” d’accéder à tout ce qui est envoyé à WikiLeaks!

(Reich souterrain une hiérarchie dirigeante composée des fils et des filles des SS, détenant des grades et des titres militaires du Troisième Reich)

À la suite des accusations déposées contre Assange en Suède, il s’est avéré que WikiLeaks employait des individus liés au milieu nazi / antisémites suédois

Une question qui se pose par elle-même concernant les sévices sexuels dont ont été victimes les enfants de The Family:

Y a-t-il un lien entre ces considérations: que le PRQ (nazis) lié à WikiLeaks est aussi à la fois connecté à un site pédophile?

Sectes fascistes de contrôle de l’esprit dans la programmation

“Avec une discussion récente sur les sectes fascistes de contrôle de l’esprit dans la programmation sur Julian Assange, Japon (l’Église de l’Unification) et Tulsi Gabbard (associé clé de Bernie Sanders et de son Sanders Institute), il est peut être utile aux auditeurs, plus jeunes et plus récents, de revoir certaines des informations des archives AFA sur le contrôle de l’esprit (enregistrées à l’origine en 1983-1985).”

Israel Shamir alias Joran Jermas

Dans le même milieu fasciste suédois, Joran Jermas (alias Adam Ermash ou Jöran Jermas) est impliqué dans la création de WikiLeaks

“Julian Assange connaissait et travaillait avec Israel Shamir depuis un certain temps. 

Maintenant, nous apprenons que Jermas / Shamir était profondément impliqué dans la mise en place de l’opération WikiLeaks en Suède!”

Israel Shamir (Joran Jermas) et son fils (Johannes Wahlstrom) gèrent une grande partie de leurs affaires en Suède et en Russie.

Il est à la fois antisémite, faisant partie du même milieu nazi et fasciste auquel Carl Lundstrom appartient.

Israel Shamir, citoyen israélien et citoyen suédois

Le fils Johannes Wahlstrom (un oiseau de la même plume politique) est en charge des opérations de WikiLeaks pour les pays scandinaves, la Russie et la Biélorussie.

Certains ont déclaré que cette image est un montage. Mais alors pourquoi The Guardian nous rappelle que Binyamin Netanyahu a déclaré:

‘Israël n’a pas du tout été endommagé par les publications de WikiLeaks.

Au contraire, les documents ont montré un soutien dans de nombreux milieux aux évaluations d’Israël, en particulier sur l’Iran.’

(Netanyahu: Les révélations de WikiLeaks ont été bonnes pour Israël, nov. 2010, haaretz)

Les juifs de Bormann?

(“Juifs de Bormann” en Ukraine? Et en Israël?”)

“L’utilisation des Juifs comme agents principaux présente un certain nombre d’avantages: elle constitue une excellente couverture pour une opération de blanchiment d’argent nazie.

Le capital dérivé de l’État d’Israël contribue à assurer la connivence et le silence de la part des autorités israéliennes quant à l’existence du réseau Bormann et du Reich souterrain; les gens peuvent signaler la grande richesse des Juifs de Bormann et leur reprocher une détresse économique, semblable au bavardage sur Internet, généré par l’effondrement du projet Ponzi de Bernard Madoff.

“Juifs de Bormann” en Israël?

Notez un incident dans lequel Meyer Lansky, le chef de file du crime organisé, a tenté de faire chanter le groupe Bormann, ce qui a entraîné son expulsion d’Israël.

Dans le passé le GOP* et le Likoud avaient envoyé des représentants au congrès national de l’Alleanza Nazionale italienne, le parti fasciste italien.”

(*GOP – en anglais: Republican Party, également surnommé Grand Old Party (GOP), est le plus important bailleur de fonds de Benjamin Netanyahu.)

Propagandes, Nazisme et négationnisme?

Israël Shamir semble être un négationniste de l’Holocauste qui, a déclaré qu’il est du devoir de tous les “bons chrétiens et musulmans de nier l’Holocauste”.

Assange considère Jermas / Shamir comme “intelligent” et, il a cherché à l’employer sous un pseudonyme. Ce qui indique qu’Assange savait exactement avec quelle personne il faisait affaire et, comment il serait perçu.

(Fascism, Partie 2)

Israel Shamir (“Joran Jermas”), le principal assistant d’Assange et un négationniste qui avait organisé la liaison Lundstrom / WikiLeaks.”

(Jermas gère les opérations russes de WikiLeaks, un point d’intérêt le liant au suite de l’affaire sur la campagne de 2016 de Clinton & Trump)

“Il y est fort à parier que Lundstrom / Pirate Bay / WikiLeaks fouillent toutes les données sur les nombreuses personnes qui ont visité le site WikiLeaks.”

(Le point sur le fascisme technocratique / Techno-Libertarianism)

Israel Shamir et quelques-uns de ses écrits

“Je ne peux pas accepter que le Mossad et / ou les Juifs comme étant les auteurs du 11 septembre, non pas parce que c’est une affirmation antisémite.”

.

“Le kamikaze pourrait être pratiquement n’importe qui: nationalistes américains, communistes américains, chrétiens fondamentalistes américains, anarchistes américains, toute personne qui rejette les dieux jumeaux du dollar et le M-16, qui déteste la bourse et les interventions à l’étranger, qui rêve de l’Amérique pour les Américains, qui ne veulent pas soutenir la tendance à la domination du monde.

Il peut s’agir d’Amérindiens retournant à Manhattan ou d’Afro-Américains qui n’ont toujours pas reçu de compensation pour l’esclavage.”

Israel Shamir serait un agent de désinformation [archive]
Source Aangirfan [archive]
WikiLeaks semble être pro-sioniste

Comme son père, M. Wahlström s’est forgé une réputation d’apparence antisémite stridente.

Il s’avère que Jermas et son fils de mêmes sympathies politiques sont de véritables employés de WikiLeaks.

(WikiFascism / WikiFascism et l’attaque du Cyber-Wandervogel)

WikiLeaks et Services Secrets de Renseignements?

“En janvier 2007, John Young, qui dirige cryptome.org, a quitté Wikileaks et, il a affirmé que Wikileaks était un front de la CIA.”

“Des sources de renseignement asiatiques auraient déclaré:

“Wikileaks est le renseignement américain lui-même.”

En Chine, Wikileaks est soupçonné d’avoir des connexions avec le Mossad.

Il est souligné que sa première “fuite” a été d’un “initié” d’Al Shabbab en Somalie.

Al Shabbab est le groupe d’insurgés “musulmans” que les néoconservateurs ont lié à “Al-Qaïda”. (Mais …)

(CIA, Mossad et Soros derrière le Wikileaks?)

Cryptome un remplaçant pour les septiques, naïfs, etc.

Cryptome.org publiait des documents classifiés et secrets bien avant que WikiLeaks ne fasse la une des journaux.

John Young, le cofondateur de Cryptome, a déclaré à RT que ces sites étaient autorisés à rester en ligne afin que les services d’espionnage puissent garder un œil sur leurs visiteurs.

Il n’y a pas de secret sur Internet a averti John Young.

(John Young est aussi de la CIA)

“2006: Cryptome est devenu l’un des premiers organisateurs de WikiLeaks.

John Young a révélé qu’il avait été approché par Julian Assange et, avait demandé à être le visage public de Wikileaks. Young a accepté et son nom figurait sur le formulaire d’enregistrement de domaine d’origine du site Web.” 

(Julian Assange / Snowden … + Cryptome ou archive, pour critique, ne cautionne pas toutes les infos sur ce site.)

Un autre escroc du ‘Nouvel Ordre Mondial’ [ou Nouveau Désordre Mondial], Edward Snowden?

“La partie jouée par Wikileaks dans la saga Edward Snowden est importante.

Le rôle central de Julian Assange, et d’autres membres éminents de Wikileaks, dans le transfert de Snowden d’Hawaï à Moscou, de l’emploi de la NSA à la protection du FSB, à la fin du printemps 2013, est un fait établi.”

“Sans oublier que Snowden, à ce jour, est toujours à Moscou. [officiellement]

Il n’est pas nécessaire d’être un gourou du contre-espionnage pour avoir de sérieuses questions sur Shamir (alias “Joran Jermas”) et Wikileaks ici.

Cela peut être une partie beaucoup plus importante de l’histoire qu’elle ne semble à l’œil nu.”

(Wikileaks est un front pour le renseignement russe? ou archive)

Le gouvernement russe Rapport: Snowden et Greenwald sont des fraudeurs de la CIA? [Par Ian Greenhalgh, sept. 2016 sur Veteran Today (qui a une vision pro-russe) – archive, pour critique].

Et, la Russie est de la partie? (TRUMP, ZHIRINOVSKY & MAFIA SIONISTE / Poutine, Trump & Kosker Nostra / Big Data, Soft Power et ‘le président de l’ombre’ / Et Kissinger ..?)

Tessa

Les sources sont dans l’article.

[Mises à jour Neilly]

Prenez notes que je n’ai pas repris toutes les informations de quelques sites cités car je n’ai pas pu les vérifier ou trouver leurs sources.


Autres / Mises à jour
  • Une archive sur le sujet Ann Hamilton Byrne et The family
  • Wikileaks a utilisé le cabinet d’avocats Fox Rothschild pour annuler la décision d’1 juge .. [- foxrothschild…wikileaks..2008]
  • Roger Stone, un conseiller informel du président Donald Trump, aurait rencontré Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, lors des élections de 2016 [independent.co…., 2018]

Tag Wikileaks / Julian Assange 

~

  • Roger Dean Kiser est le Fondateur de “The Whitehouse Boys”, les garçons de l’école Arthur G Dozier.

Il a travaillé avec Edward Asner et Michael Landon sur des projets pour faire connaître la maltraitance subit par des enfants et leurs effets une fois devenus adultes.

Michael Landon et Edward Asner

Kiser a témoigné des conséquences de la maltraitance des enfants aux États-Unis et ses effets sur les enfants une fois devenus adultes.

~

“Mon histoire et les histoires de trois à cinq cents autres hommes, contenues sur ce site Web.

Elles donneront aux lecteurs une idée des terribles horreurs abusives et sanglantes que ces hommes ont subi quand ils étaient enfants.

Des enfants, certains dès l’âge de cinq ou six ans, qui se sont enfuis des foyers de violences physiques, sexuelles ou verbales.

Pourtant, ils ont été étiquetés comme des enfants incorrigibles par le système de justice pour mineurs de la Floride.

En vertu d’une ordonnance de la cour, ces enfants ont été envoyés pour travailler physiquement sur des fermes appartenant à l’État, situées à la Florida School for Boys, de Marianna.

En outre, ces mêmes enfants ont été utilisés par la communauté locale de Marianna, du comté de Jackson, travaillant dans des ranchs.

Et, ils déchargeaient des wagons de chemin de fer, douze heures par jour sans aucun salaire.

Ceci, en soi, était terrible mais rien comparé à ce qui se passait à huis clos dans l’institution.

De nombreux garçons ont disparu pendant la nuit et ne sont plus jamais revenus.

Maintenant, des corps sont découverts autour du campus.”

(- The White House Boys-An American Tragedy – Site Web original créé en 1989)

~

Sur ce, je vous laisse méditer sur cette image.

.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *